Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 09:00

une2013.png

2013 s'achève. Pour dresser le bilan de cette année, la 7ème couverte par AudiencesUSA.com, découvrez une sélection de 13 programmes ayant marqués la télévision américaine au cours des 12 derniers mois. Attention, cet article n'est pas intitulé "Les 13 programmes qui ont marqué 2013", mais "13 programmes qui ont marqué 2013". Nuance. D'autres programmes ont très certainement marqués l'année, mais cette sélection a été faite de manière à essayer de couvrir l'ensemble de la télévision américaine de ces 12 derniers mois.

Nous sommes sur AudiencesUSA.com et cet article a été construit principalement (mais pas que) autour des plus fortes audiences réalisées cette année. Des programmes qui ont cartonné, explosé des records et ont marqué d'une manière ou d'une autre les téléspectateurs américains. Il s'agit d'offrir une vision positive de l'état de la télévision américaine, et qu'en ces temps de vidéo à la demande, d'enregistrements numériques, de multiplication des chaînes et de l'offre, il est toujours possible de rassembler un large public à un moment donné.

Mais surtout, ce qu'il ressort de ce bilan de 2013, c'est que plus que jamais, il faut faire preuve de patience et laisser du temps aux programmes pour s'installer. Parmi les programmes qui ont cartonné en 2013 et figurent dans ce classement, certains n'ont démarré qu'avec à peine plus d'un million de téléspectateurs avant d'en rassembler plus de 10 millions quelques années plus tard. Une patience qui n'est pas valable que pour les chaînes câblées, mais aussi pour les grands networks où les exemples existent.

Tout d'horizon de 2013, avec 13 programmes ayant marqué l'année. Des success stories qui sont le témoin que la télévision américaine a encore des choses à raconter.

 

1. "NCIS", 22.86 millions (mardi 15 janvier, CBS)

2013ncis.png

C'est un cas rarissime pour ne pas dire unique. Le mardi 15 janvier dernier, 22.86 millions de téléspectateurs se branchent devant l'épisode "Shiva", la conclusion d'un épisode en deux parties. En 10ème saison, "NCIS" enregistre sa meilleure audience historique. Là où une très grande majorité de dramas - surtout sur les grands networks comme ABCCBSNBC et FOX - démarrent très fort les premières saisons puis déclinent au fil du temps, "NCIS" a connu la tendance inverse.

Programmée le mardi 20h00 depuis ses débuts, "NCIS" est passée d'une moyenne de 12-14 millions de téléspectateurs lors de ses deux premières saisons à une moyenne de plus de 19 millions de téléspectateurs depuis la saison 7. En incluant la saison 11 actuellement en cours de diffusion, "NCIS" est pour la 5ème année consécutive au-dessus d'une moyenne de 19 millions de fans et la série la plus regardée des Etats-Unis. Une stabilité et une fidèlité qui a su résisté à toutes les épreuves du temps, puisqu'au cours de ses 11 saisons, "NCIS" a du affronter de manière régulière "American Idol", "Dancing With The Stars" et "The Voice", les plus gros talent show américains. 

Un nouveau spin-off de "NCIS", situé à la Nouvelle-Orléans, est en préparation pour 2014.

 

2. "The Big Bang Theory", 20.00 millions (jeudi 10 janvier, CBS)

2013bigbangtheory.png

Le jeudi 10 janvier 2013, "The Big Bang Theory" réussi l'exploit de franchir pour la première fois la barre des 20 millions de téléspectateurs en première diffusion avec 20.003 millions de téléspectateurs. A l'instar de "NCIS", "The Big Bang Theory" est une série qui a très fortement progressé au fil des années, passant de 8.3 millions d'amusés en saison 1 à 18.0 millions dans la saison 7 actuellement en cours de diffusion. "The Big Bang Theory" est devenue la sitcom la plus regardée de la télévision américaine depuis la fin de "Friends" en 2004 et "Everybody Loves Raymond" en 2005.

CBS et Warner Bros se préparent à reconduire la comédie pour trois saisons supplémentaires.

 

3. "The Sound of Music, Live!", 18.62 millions (jeudi 5 décembre, NBC)

2013sound.png

C'était un pari osé et risqué. Faire revivre un grand classique de la télévision américaine datant des années 1960 et proposer une comédie musicale en direct et en prime time. Le jeudi 5 décembre, NBC retransmet en direct une adaptation moderne de "The Sound of Music" portée par Carrie Underwood. Dotée d'un budget de plus de 9 millions de dollars, cette production préparée depuis plus d'un an constituait un enjeu majeur pourNBC qui cherche à événémentialiser sa grille et offrir des programmes rassemblant toute la famille.

Le pari s'est révélé payant. La retransmission de trois heures a réuni 18.62 millions d'américains avec un public très familial, "The Sound of Music" ayant également cartonné sur les cibles jeunes des moins de 18 ans. La comédie musicale a permi à NBC de signer son jeudi non sportif le plus regardé depuis les series finale de "Friends" et "Frasier" en mai 2004.

Pour 2014, NBC prépare une nouvelle comédie musicale pour les fêtes de fin d'année.

 

4. "The Walking Dead", 16.11 millions (dimanche 13 octobre, AMC)

2013walkingdead.png

C'est une série qui défie les lois de la télévision américaine et qui doit faire tourner la tête de tous les dirigeants des grands networks. Le dimanche 13 octobre dernier, la chaîne câblée américaine AMC débutait la 4ème saison de "The Walking Dead". La série est un immense triomphe avec 16.11 millions de téléspectateurs, mais surtout, un carton énorme sur la cible privilégiée des annonceurs publicitaires avec un taux astronomique de 8.2% sur les 18-49 ans. Soit la meilleure performance pour un drama depuis "House" en 2008 sur FOX.

"The Walking Dead" est devenue la série n°1 sur les 18-49 ans (sitcoms et dramas inclus), toutes chaînes confondues. Du jamais vu à la télévision américaine : jamais une série issue du câble n'avait réussi à dépasser toutes les séries de ABCCBSNBC et FOX.

"The Walking Dead" porte ainsi le flambeau de toutes ses séries du câble qui parviennent à progresser et à rivaliser avec les grands networks lors de leur programmation. Cette année, des séries comme "Game of Thrones" et "True Blood" sur HBO ou encore "Sons of Anarchy" et "American Horror Story" sur FX ont prouvé que le câble américain est désormais capable de rivaliser et de faire mieux que les chaînes historiques que sont ABCCBSNBC et FOX, bloquées dans leur système ancestral de vouloir proposer 22 à 24 épisodes par an entre septembre et mai avec de nombreuses coupures et rediffusions (même si des efforts commencent à être faits).

Pour 2015, AMC prépare un spin-off de "The Walking Dead".

 

5. "The Voice", 15.59 millions (mardi 18 juin, NBC)

2013voice.png

Pour sa saison 4, "The Voice" prenait des risques en remplaçant deux des juges historiques (Christina Aguilera et Cee-Lo Green) par deux nouveaux (Shakira et Usher). Des changements qui ne sont pas souvent une bonne nouvelle pour ce type de talent show, comme peuvent en témoigner "American Idol" et "The X-Factor" qui ont été affecté par l'évolution de leur jury.

A l'inverse, "The Voice" a clairement bénéficié de cette évolution, lui permettant de conserver une certaine frâicheur et un nouveau souffle. Ce concept de jury tournant devient d'ailleurs la marque de fabrique de "The Voice" aux Etats-Unis puisqu'il a été de nouveau mis en place pour cette saison 2013 / 2014, avec le retour deShakira et Usher pour la saison 6 dès fin février.

Le mardi 18 juin, NBC retransmettait donc la grande finale de la saison 4 de "The Voice". Un immense succès avec 15.59 millions de téléspectateurs au rendez-vous. Il s'agit de la meilleure audience de l'année 2013 pour une finale de talent show, surclassant ainsi "American Idol" (14.31 millions en mai), "Dancing With The Stars" (15.20 millions en mai et 14.75 millions en décembre), "America's Got Talent" (11.34 millions en septembre) et bien sûr "The X-Factor" (6.22 millions en décembre).

 

6. "Under The Dome", 13.53 millions (lundi 24 juin, CBS)

2013underthedome.png

Ce fut le gros succès surprise de l'été 2013. En novembre 2012, CBS annonçait l'acquisition d'un drama de 13 épisodes, adapté du roman de Stephen King, pour une diffusion durant l'été 2013. Son nom : "Under The Dome". Habituellement, les grands networks américains proposent durant l'été des productions étrangères acquisent à faible prix ou des séries qui n'ont pas eu la chance d'être diffusée durant la saison écoulée et reléguée à la période estivale.

Pour l'été 2013, CBS décide de frapper un grand coup avec une production d'envergure digne des efforts réservés aux dramas lancés à l'automne : il s'agit de proposer une série de premier rang et fédératrice. Les enjeux sont gros et même si "Under The Dome" s'est révélé être profitable pour CBS et CBS TV Studios avant même la diffusion du pilote (et des rentrées publicitaires), "Under The Dome" allait être le témoin de la possibilité ou non de cartonner pendant la période estivale. Le succès ou non de "Under The Dome" allait peut être redéfinir la manière dont l'été est perçue par ABCCBSNBC et FOX.

Le lundi 24 juin, tous les regards sont donc portés sur CBS. Et personne ne s'attendait à un tel raz-de-marré pour une série d'été. Alors que les spécialistes prédisaient au mieux 8 à 9 millions de téléspectateurs pour le lancement en cette période creuse, "Under The Dome" affole les compteurs avec 13.53 millions de présents pour l'épisode pilote. Il s'agit du meilleur lancement pour une série dramatique en 2013. Quant à la période estivale, "Under The Dome" signait le meilleur démarrage pour un programme d'été depuis l'an 2000, année où CBS a lancé "Survivor" (15.51 millions) et "Big Brother" (22.29 millions). Si on se restreint aux séries, il faut alors remonter à 1992 avec le pilote de "2000 Malibu Road" pour trouver un score supérieur en été (17.05 millions).

La performance de "Under The Dome" est aussi d'être resté un succès d'audience et de ne pas s'être écroulé au fil des épisodes comme ont pu le faire auparavant des productions comme "Revolution", "FlashForward" ou encore "The Event". Mi-septembre, ils étaient toujours 12.10 millions pour la conclusion de la saison 1.

Pour 2014, CBS conserve la même stratégie avec la diffusion de la saison 2 de "Under The Dome" à partir de juin. Forte de ce succès, CBS proposera également l'été prochain une deuxième production événement avec "Extant", un drama avec Halle Berry incarnant une femme astronaute dont le retour sur Terre va avoir des conséquences sur l'avenir de la planète et le destin de l'humanité. Comme "Under The Dome", "Extant" est co-produit entre CBS TV Studios et Amblin Television, la société de Steven Spielberg.

 

7. "The Bible", 13.10 millions (dimanche 3 mars, History)

2013thebible.png

Le lundi 4 mars 2013, lors de la découverte des audiences de la veille, une chaîne a surgi de nulle part sans que personne ne l'attendait. Cette chaîne, c'est History. Le programme c'est "The Bible", le premier projet scripté réalisé par Mark Burnett, le papa de "Survivor", "The Voice" ou encore "Shark Tank" aux Etats-Unis.

"The Bible" est donc une mini-série événement de 10 épisodes, diffusés sur cinq semaines par History. Le dimanche 3 mars, les deux premiers épisodes de "The Bible" ont affiché une audience spectaculaire de 13.10 millions de téléspectateurs, permettant à History de battre tout ce qui était diffusé en face, que ce soit "The Good Wife" sur CBS ou "The Walking Dead" sur AMC ! Le succès restera présent tout au long de la diffusion avec plus de 10 millions de téléspectateurs à chaque rendez-vous.

L'incroyable succès de "The Bible" est le témoin d'un retour en force du genre de la mini-série à la télévision américaine, un genre très plébiscité il y a quelques décénnies, mais qui a été totalement abandonné par les grands networks comme ABCCBSNBC et FOX. Aujourd'hui, on ne compte plus les projets de mini-séries qui sont annoncés pour les deux prochaines années sur CBSNBC et FOXABC semblant encore un peu en retrait sur le genre. A commencer par "A.D. : Beyond The Bible", une mini-série de 12 épisodes commandée par NBC pour le printemps 2015 et qui fait suite à la mini-série de History "The Bible".

 

8. "The Blacklist", 12.58 millions (lundi 23 septembre, NBC)

2013blacklist.png

C'était l'une des séries événement de cette rentrée 2013, et arrivé à la fin de l'automne, c'est la seule qui présente encore d'excellentes audiences. "The Blacklist", "Agents of SHIELD", "Hostages", "The Crazy Ones", "The Michael J. Fox Show". Début septembre, avant la rentrée, c'est les nouveautés dont on pouvait en attendre le plus, chacune présentant un certain potentiel. Quatre mois plus tard, il n'y en a plus qu'une qui semble porteur d'un long avenir.

Le lundi 23 septembre, pour le premier jour officiel de la saison 2013 / 2014, NBC dégaîne sa plus grosse cartouche de l'année avec "The Blacklist", porté par un James Spader en grande forme. Aidé par "The Voice", le lancement est canon avec 12.58 millions de téléspectateurs. Mais la force de "The Blacklist" est d'avoir su maintenir un public fidèle et nombreux, devenant indépendant de son lead-in. Pour son dernier épisode de l'année, ils étaient 11.67 millions au rendez-vous. Avec une moyenne de 11.1 millions de téléspectateurs,"The Blacklist" est la série la plus regardée de NBC depuis la saison 2 de "Heroes" (11.3 millions à l'automne 2007).

"Agents of SHIELD" et "The Crazy Ones" auraient pu figurer dans la sélection des programmes qui ont marqué 2013 avec leur lancement réussi (12.12 millions pour le premier, 15.52 millions pour le deuxième). Mais leur dégringolade au fil des épisodes (toutes deux rendues à moins de 8 millions de téléspectateurs) les exclut de cette sélection consacrée aux success stories de 2013. Quant à "Hostages" et "The Michael J. Fox Show", il n'y avait personne pour les suivre dès le départ.

Par ailleurs, le carton de "The Blacklist" est double. En plus de son succès en première diffusion, "The Blacklist" est devenu le programme le plus enregistré de la télévision américaine, ajoutant régulièrement plus de 6 millions de téléspectateurs à son audience initiale lorsque l'on comptabilise ceux qui l'ont vu dans les sept jours suivant la date de diffusion. Un facteur qui pourrait pousser NBC à déplacer "The Blacklist" dans une autre case horaire, comme un créneau à 21h...

 

9. "Duck Dynasty", 11.77 millions (mercredi 14 août, A&E)

2013duckdysnasty.png

En France nous avons Nabilla et sa famille, aux Etats-Unis ils ont la famille Robertson. Cette télé-réalité américaine qui suit le quotidien d'une famille de chasseurs américains devenus riches grâce à leur entreprise familiale a explosé en 2013 et enchaîné record sur record d'audience pour la chaîne câblée A&E.

"Ducky Dynasty" est un feuilleton réalité qui a commencé très discrètement en mars 2012, réunissant près de deux millions de téléspectateurs durant sa première saison. Mais le succès est ensuite venu très rapidement, les saisons s'enchaînant. A l'automne 2012, la deuxième saison double son audience avec 4 à 5 millions de téléspectateurs chaque semaine. Au printemps 2013, le phénomène continue avec jusqu'à plus de 8 millions de téléspectateurs pour la saison 3. Et le mercredi 14 août 2013, pour le premier épisode de la saison 4, 11.77 millions d'américains sont branchés devant "Duck Dynasty". Une ascension spectaculaire. En 18 mois, le show a progressé de 550% et gagné 10 millions de téléspectateurs entre le pilote et le season 4 premiere.

A l'aube du lancement de la deuxième partie de la saison 4 le mercredi 15 janvier prochain, "Duck Dynasty" est en pleine polémique depuis plusieurs jours suite aux déclarations homophobes d'un de ses acteurs principaux qui considère l'homosexualité comme un pêché. Un discours qui lui a valu d'être exclu du programme par A&E pour une période indéterminée, mais cette exclusion a créé l'indignation de plusieurs personnalités et associations chrétiennes, reprochant à A&E de censurer la liberté d'expression.

La communauté chrétienne constituant une part très importante du public de "Duck Dynasty" qui prône des valeurs familiales et religieuses (c'est sur elle que repose son succès), cette polémique est donc à double tranchant pour le programme : il peut très bien faire fuire le public en protestation à la décision de A&E, tout comme il peut en attirer de nouveaux suite à ce buzz massif. Réponse le 16 janvier.

 

10. "Scandal", 10.52 millions (jeudi 3 octobre, ABC)

2013scandal.png

"Scandal" est un nouvel exemple où la patience est source de vertu, d'autant plus sur un grand network. Lancée de manière discrète en avril 2012, "Scandal" aurait pu s'arrêter après sa courte saison 1 de 7 épisodes. Mais ABC a décidé de lui donner sa chance, et la saison 2 fut payante. Orchestré par des retournements de situation et des rebondissements à chaque épisode, "Scandal" fait le buzz et agite les réseaux sociaux à partir de novembre 2012.

Progressivement, les audiences de la série, jusqu'alors assez banales, s'envolent et explosent en fin de saison 2. Pour son season 3 premiere, le jeudi 3 octobre, "Scandal" revient avec 10.52 millions de téléspectateurs, sa meilleure audience historique. La série est par ailleurs un succès sur les 18-49 ans, devenant le drama n°1 sur la cible tous networks confondus à l'automne 2013 (hors câble, c'est-à-dire excepté "The Walking Dead"), à égalité avec "NCIS" sur CBS et "The Blacklist" sur NBC.


11. "The Good Wife", 10.42 millions (dimanche 1er décembre, CBS)

2013goodwife.png

"The Good Wife" n'est pas ce qu'on peut appeler un succès d'audience, bien que l'épisode diffusé ce 1er décembre, le 100ème, a enregistré la meilleure audience de la série depuis janvier 2012 avec 10.42 millions de téléspectateurs. La véritable success stories de "The Good Wife" est d'avoir réussi avec brio un tour de force magistral dans le scénario de sa 5ème saison, permettant à la série de complètement se réinventer. Cette première partie de la saison 5 de "The Good Wife" a été unanimement saluée par la critique et surtout, reste la preuve qu'un drama de qualité est toujours possible sur les grands networks américains, que cela n'est pas exclusivement réservé aux séries du câble.

Si "Under The Dome" et "The Blacklist" sont des succès d'audience, les deux dramas ne sont pas prêts de recevoir l'Emmy ou le Golden Globes du meilleur drama, là où "The Good Wife" reste une des rares séries de network encore nominée au milieu des dramas prestigieux du câble.

 

12. "Breaking Bad", 10.28 millions (dimanche 29 septembre, AMC)

2013breaking

C'est la conclusion d'un parcours qui aura duré 6 ans et 62 épisodes. Mais c'est aussi l'histoire d'un succès très tardif qui aurait pu réduire considérablement la durée de vie de la série. Diffusée de janvier à mars 2008, la première saison de "Breaking Bad" affichait des audiences confidentielles avec 1.4 million de téléspectateurs pour son pilote. Ecourtée à 7 épisodes à cause de la grève des scénaristes, "Breaking Bad" revient en mars 2009 pour une saison classique de 13 épisodes.

Mais "Breaking Bad" ne connait pas une ferveur rapide auprès du public. Les quatre premières saisons resteront sous la barre des deux millions de téléspectateurs. Une stagnation qui met l'avenir de la série en danger. A l'été 2011, pendant la diffusion de la saison 4, les discussions entre AMC et le producteur Sony sont tendues. A l'origine, AMC ne souhaitait qu'une ultime saison 5 de 6 à 8 épisodes quand Sony en voulait beaucoup plus. Finalement, les négociations ont accouché d'une ultime saison de 16 épisodes, répartis sur deux ans. Un choix que AMC ne doit pas regretter aujourd'hui, même si un exécutif du studio de production Sony a récemment déclaré que "Breaking Bad" aurait pu durer un peu plus longtemps si AMC n'avait pas été exigente en 2011.

Mais il faut dire que le public de "Breaking Bad" est venu tardivement. Très tardivement. Pour la première partie de sa saison 5 à l'été 2012, la série ne gagne qu'un million de fidèles en moyenne et reste sous la barre des trois millions de téléspectateurs. Ce n'est que pour ses ultimes épisodes que la série décolle, doublant son audience à l'occasion de son retour en août 2013 (5.92 millions) avant de culminer à 10.28 millions de téléspectateurs pour son series finale le 29 septembre.

Le succès tardif de "Breaking Bad" est très certainement le fruit des nouvelles technologies et des nouveaux modes de consommation de plus en plus populaires aux Etats-Unis, comme la vidéo à la demande porté par Netflix. Cette mise à disposition de l'intégralité des saisons précédentes a permi à "Breaking Bad" d'être découvert sur le tard et l'approche de l'ultime épisode a encouragé les américains à rattraper leur retard.

 

13. "Broadchurch", 8.63 millions (lundi 22 avril, ITV1)

2013broadchurch

OK, "Broadchurch" n'est pas un programme américain, mais une série anglaise diffusée sur la chaîne commerciale ITV1. Mais je ne pouvais conclure cet article des programmes qui ont marqué 2013 sans une ouverture sur la télévision anglaise, qui devient de plus en plus source d'inspiration de la télévision américaine avec nombre de remake et d'adaptation à la sauce US.

"Broardchurch" est un drama brillant et parfaitement maîtrisé qui suit l'enquête policière et la vie d'une petite ville anglaise qui doit faire face au meurtre d'un jeune garçon d'une dizaine d'années. C'est l'une des meilleurs nouveautés de l'année 2013, si ce n'est la meilleure, avec une conclusion parfaite, rarement vue dans le monde de la télévision (surtout américaine). En plus d'un succès critique, "Broadchurch" fut un véritable succès d'audience pour ITV1 et le huitième et dernier épisode de la saison 1 a rassemblé 8.63 millions de télspectateurs, la meilleure audience de la série (chiffre qui grimpe à 10.47 millions en incluant ITV1 HD et ITV1+1). "Broadchurch" est la nouvelle série la plus regardée de ITV1 depuis le lancement de "Downton Abbey" en 2010.

Un succès qui a conduit FOX à commander une adaptation américaine de 10 épisodes, attendue pour la saison 2014 / 2015, avec au casting David Tennant dans le premier rôle masculin (déjà présent dans la version originale) et Anna Gunn ("Breaking Bad") pour le premier rôle féminin, la détective Ellie Miller. Au Royaume-Uni, "Broadchurch" a été reconduit pour une saison 2, dont le contenu est toujours mystérieux considéré que l'intégralité des intrigues sont résolues dans le final de la saison 1, qui n'appelle pas spécialement à une suite.

Bref, en cette période de fin d'année où les plannings séries peuvent être allégés, je vous recommande si ce n'est encore fait de découvrir "Broadchurch", un excellent drama en huit épisodes seulement avec un début, un milieu et une fin, et de ne pas attendre l'adaption américaine qui ne pourra forcément être que moins bien.

 

Bonnes fêtes de fin d'année !

Partager cet article

Repost 0
Published by Boby - dans News
commenter cet article

commentaires

offnerj 07/01/2014 01:50


Je poste avec énormément de retard, j'aurai surement même jamais de réponse mais bon. 


N'étant pas un grand fan des procéduraux, j'ai pourtant été captivé, dégouté et écoeuré après l'épisode sur le viol qui amène un bébé. Epaté par la prestation de Lauren Cohan, elle confirme tout
le bien que je pense d'elle. De la peine, de la pitié pour son personnage, aucune femme ne mériterai de vivre ça, j'imagine pas la femme qui a véritablement été traité de cette manière. 


Un des grands épisodes du network de l'année qui vient de s'achever. J'ai bien dit du Network. 

sullivan59 24/12/2013 13:53


Manquerai pas l'incontournable épisode anniversaire de Doctor Who dedans ? :0

Thomas 23/12/2013 17:02


Article très agréable à lire, merci. La liste est représentative même si je ne regarde pas certaines séries. J'ai récemment fini Breaking Bad et je pense que la série pourrait prétendre au titre
de série de l'année.

Adrien - Gleek 23/12/2013 15:43


Très bon classement, ce sont vraiment les 13 programmes de l'année. The Good Wife mérite sa place, regarde la saison 5 tu comprendras bien vite. Je comprend pas comment on peut être aussi ingrat,
sérieusement c'est des super rétrospectrives et ils sont toujours pas content, et je ne suis pas un con qui défend boby tout le temps, la preuve je n'aime pas du tout Person Of Interest (mais
j'adore The Good Wife).

Lulla 23/12/2013 12:57


Bonne article. Bon, "Broadchurch" (que je compte regarder prochainement) prend un peu la place d'une autre et aurait plutôt mérité un article à part mais bon. A sa place, j'aurais bien vu "Grey's
Anatomy". Ma chouchoute. Parce qu'au bout de 10 ans, elle tient encore la route et c'est un bel exploit qui mérite d'être souligné. Bon bah voilà, je l'ai fais.

Recherche

Loading