Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 15:26

americanidol2.png

Découvrez le bilan des sweeps de février 2013, soirée par soirée. Les sweeps ont lieu chaque année en novembre, février et mai. Pendant cette période, les networks proposent des épisodes inédits pour la majorité de leurs séries. Ces périodes voient généralement la programmation d'épisodes événement (ou pas...) pour tenter de maximiser l'audience, les sweeps servant en partie à redéfinir les tarifs publicitaires d'un programme.

Cet article n'est pas un TOP Network servant à prédire le renouvellement ou l'annulation d'un programme. Le TOP SERIES 2012 / 2013 publié chaque semaine est là pour ça, avec son classement propre à chaque network. C'est la raison pour laquelle les tableaux de cette série d'articles sur le bilan des sweeps sera ordonné en fonction de l'audience totale.

Ce premier article dresse le bilan de la soirée du jeudi.

sweepsfevrier2013jeudi.png

CBS progresse et met à terre "American Idol"

Il fut une époque où "American Idol" effrayait la concurrence. Des audiences démesurées, un rouleau compresseur qui ravageait tous ses adversaires et capable de mettre en péril le sort de plusieurs séries diffusées en face. Bon nombre d'entre elles n'ont d'ailleurs jamais survécu à une programmation face à "American Idol", quand le géant attirait jusqu'à 30 millions de téléspectateurs hebdomadaires.

Il y a 5 ans, en mars 2008 (et oui, ça ne nous rajeunit pas), dans un article publié ici-même (à découvrir ici), Leslie Moonves le président de CBS déclarait que "American Idol" était un "monstre" et qu'il fallait "tuer ce show". Il faut dire qu'à l'époque, en mars 2008, les networks américains sortent d'une des plus grandes crises qu'ils ont eu à traverser : la grève des scénaristes. A l'automne 2007, les syndicats des scénaristes prennent le pouvoir et débute alors une période noire. Pendant plusieurs mois, plus aucun scénario n'est écrit et à la fin de l'hiver les networks n'ont pratiquement plus aucune série inédite à diffuser.

Les rediffusions sont légions, les reality show se multiplient (CBS proposera pour la première fois une édition spéciale du divertissement estival "Big Brother" entre février et avril 2008 pour combler les trous), et dans un tel contexte, "American Idol" prend le dessus. Leslie Moonves racontait à l'époque : "Alors que nous sommes en pleine période de rediffusions, "American Idol" continue d'être un monstre de l'audimat. C'est un phénomène. Si quelqu'un peut tuer ce show, j'apprécierais vraiment. Mais c'est un phénomène national, et il continue de se porter très bien. C'est très dur de rivaliser avec." En 2008, "American Idol" rassemblait 25 à 30 millions de téléspectateurs chaque semaine avec des taux autour des 10% sur les 18-49 ans.

5 ans plus tard, CBS a eu raison de "American Idol". Petit à petit, le monstre a fini par être abattu (de nombreux départs dans son jury et l'arrivée de "The X-Factor" et "The Voice" y ont aussi beaucoup contribué). Notemment au cours des deux dernières années, puisque l'ex-hit de FOX a perdu près de 10 millions de téléspectateurs cette année par rapport à 2011. Autrefois indétrônable - sur le public global et sur les 18-49 ans - "American Idol" est désormais battu sur tous les plans et n'effraye plus personne.

Pendant la période des sweeps de février 2013, le show musical n'est que le 4ème programme le plus regardé du jeudi avec 13.3 millions de téléspectateurs, dépassé par "Two And A Half Men" (13.7 millions), "Person of Interest" (14.9 millions) et très loin derrière "The Big Bang Theory" (18.1 millions). Sur un an, l'excellent "Person of Interest" progresse de 3% (+ 400 000) et la sitcom n°1 des Etats-Unis progresse de 12% (+ 1.9 million). "Two And A Half Men" améliore de manière importante les performances de la case horaire (+ 28% par rapport à la comédie "Rob").

Seule ombre au tableau pour CBS : "Elementary". Alors que toute la tranche 20h - 22h est en progression, la dernière heure de la soirée est en baisse. Si la version américaine de Sherlock Holmes possède un public fidèle, il est moins nombreux que le public du "Mentalist" proposé dans cette case l'an dernier, et ce, malgré l'aide apportée par l'exposition après le Superbowl. "Elementary" fait baisser la case de 21% (- 2.9 millions) par rapport à "The Mentalist". Sur les 18-49 ans, la perte est quasi similaire (- 18%).

"Scandal" créé la surprise et "Glee" s'effondre

Du côté de ABC, le bilan est aussi contrasté, mais dans le sens opposé : un début de soirée en baisse et une fin de soirée en hausse. A 20h00, "Zero Hour" semble assurer la même fonction que le jeu "Wipeout" l'an dernier : du remplissage pour combler un trou. La série affiche des performances quasi-équivalentes sur le public global mais est en baisse de 19% sur les 18-49 ans. A 21h00, la série médicale "Grey's Anatomy" égare un peu plus de 5% de son public, mais limite les pertes par rapport à d'autres séries. L'excellente nouvelle se situe à 22h avec la deuxième saison de "Scandal". La dernière née de Shonda Rhimes a crée l'événement depuis janvier et n'affiche presque plus que des records : + 21% par rapport à "Private Practice" diffusé dans cette case l'an dernier.

Sur NBC, c'est la déroute complète. La soirée est un immense carnage, même si c'est à peu près comme l'an dernier où ce n'était déjà pas très glorieux. A commencer par l'ultime saison de "The Office" (- 18%) et "1600 Penn" qui fait baisser la case de 27% par rapport à "Up All Night". La perte est plus limitée pour "Parks & Recreation" (- 5%). "Community" n'était pas programmé pendant les sweeps l'an dernier, mais est en baisse de 11% par rapport à "30 Rock" qui résidait le jeudi 20h en février 2012.

Sur la CW, la soirée est également en baisse. Que ce soit "The Vampire Diaries" ou "Beauty & The Beast" qui perdent près de 10% et 15% respectivement sur les deux tableaux par rapport à l'an dernier ("The Secret Circle" était diffusé à la place de "Beauty & The Beast").

Enfin, la série musicale "Glee" est moins performante après "American Idol" que son prédécesseur "The Finder" (- 14% sur le global et - 9% sur les 18-49 ans). Par rapport à ses propres résultats dans son ancienne case horaire (le mardi 20h), la chute de "Glee" est plus importante : - 26% sur l'ensemble du public et - 33% sur la cible commerciale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JEAN 26/02/2013 18:50


@Robin/Boby : je viens de retrouver ça sur wiki mais la FOX programmait un mix de sitcoms/talk show le dimanche jusqu'à 22h30/23h de 1987/1993.


http://en.wikipedia.org/wiki/1987%E2%80%9388_United_States_network_television_schedule

LOLILOL38 26/02/2013 17:49


Ok, merci.

Robin 26/02/2013 16:32


En effet, je viens de vérifier, seule la saison 1989-90 ! Mais ça marchait pas mal !

Sinon NBC avait tenté deux saisons plus tard un bloc le samedi à 22h de deux sitcoms aussi. 

Boby 26/02/2013 11:53


@Robin(USA) : c'est à vérifier car je n'en suis pas certain, mais il me semble que la tentative de CBS de programmer 6 sitcoms jusqu'à 23h00 n'avait duré qu'une saison au début des années 90.

Robin 26/02/2013 11:30


@Robin Oui ca ma fait bizarre aussi :P ( on vas me prendre pour un skyzophrène 

Recherche

Loading