Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 13:07

sex.png

La CW est apparemment intéressée par un préquel de la série "Sex and The City" (voir ici), de quoi nous replonger un peu dans les dernières audiences de la comédie osée de HBO.


Si le succès des aventures de Carrie Bradshaw est devenu de plus en plus fort année après année, le lancement de la série était déjà bien réussi. En 1998, ce sont ainsi 3.7 millions d'américains qui répondaient présents pour le premier épisode de la série. Il s'agit encore aujourd'hui du meilleur score d'un series premiere pour une série du genre de la chaîne.

Par comparaison, voici les audiences des lancements des séries de 30 minutes de HBO de ces dernières années :

Sex and The City (1998) : 3.7 millions
Curb Your Enthusiasm (2000) : 3.1 millions
Hung (2009) : 2.8 millions 

Entourage (2004) : 1.9 million

Lucky Louie (2006) : 1.5 million

The Comeback (2005) : 1.5 million

Flights Of The Conchords (2007) : 1.2 million 

Extras (2005) : 1.0 million

Bored To Death (2009) : 1.0 million

How To Make It In America (2010) : 0.6 million

Au cours de sa troisième saison diffusée l'été, la série devient le deuxième programme le plus regardé le dimanche à 21h, battant ainsi plusieurs grands networks. "Sex and The City" est alors regardé par plus de 5 millions de téléspectateurs chaque dimanche. 

Entre la troisième et la quatrième saison, la série gagne encore des fidèles et voit ses audiences grimper de plus de 30%. Le club des 4 peut ainsi compter sur plus de 6 millions de téléspectateurs chaque semaine. Au cours de sa diffusion, la 4ème saison marquera alors la fin de ce phénomène de hausse continue.

Dès la cinquième saison, les téléspectateurs affluent de nouveau. "Sex and The City" affiche ainsi en moyenne un peu moins de 7.0 millions d'américains chaque semaine et décroche de nouveaux records historiques.

Pour son retour avec le premier épisode de la sixième et ultime saison, "Sex and The City" séduit 7.3 millions de fans, son record historique à l'époque. Il ne faudra pas longtemps pour que ce record soit à nouveau battu. A la fin de l'été 2003, après 12 épisodes, ils sont 7.9 millions à répondre présents pour le summer finale. Sur les 18-49 ans, le programme pointe à 4.0%.

Pour les 8 derniers épisodes de la série, HBO décide d'envoyer "Sex and The City" en pleine saison, face aux séries inédites des networks, une manoeuvre que la chaîne avait déjà effectuée pour la fin de la saison 4. Face à une concurrence bien plus forte qu'en été, "Sex and The City" perd quelques plumes et ne séduit plus "que" 6.4 millions de téléspectateurs pour son retour le 4 janvier 2004. Une semaine plus tard, l'audience chute encore, avec 600 000 fidèles de moins, soit 5.8 millions de présents. Au final, cettes deuxième partie de saison 6 aura réuni en moyenne 6.1 millions de fans.

Le 22 février 2004, HBO diffuse le dernier épisode de "Sex and The City". A cette occasion, la chaîne propose une rétrospective consacrée au show une heure avant. Cette soirée exceptionnelle est un immense succès. La rétrospective séduit 6.9 millions de téléspectateurs tandis que le series finale en attire 10.62 millions de fans. Il s'agit là très largement du meilleur score historique de la série depuis son lancement. Sur les 18-49 ans, la série affiche un excellent taux de 5.8%.

Alors que la CW a du mal à dépasser les 3 millions de téléspectateurs et des taux de 1% sur les 18-49 ans, "Sex and The City" pourrait-elle redonner vie à la chaîne ? 

Partager cet article

Published by Robin - dans News
commenter cet article

commentaires

Azuriel 17/08/2011



La vache ! C'est la premiere fois que je vois une serie avec une augmentation quasi constante de son audience et qui se termine VRAIMENT à son apogée audimatique. Assez incroyable que HBO n'est
pas voulu prolonger la série !



tao 17/08/2011



Sex and the city est une série culte et de référence. La voir défigurée par une préquelle sans consistance serait une injure. Et je dis cela en ayant très peu suivi Sex an the city. La CW est de
plus en plus pénible et ne sait jamais amener du neuf.



Boby 17/08/2011



@Azuriel : "NCIS" est aussi une série en augmentation constante, mais est-ce qu'elle s'achèvera à son apogée audimatique, ça c'est moins sur.


Moyennes "NCIS" par saison :


 


 







Saison 1


12,25




Saison 2


14,20




Saison 3


16,59




Saison 4


15,36




Saison 5


15,98




Saison 6


17,75




Saison 7


19,31




Saison 8


19,70





 


 



Azuriel 18/08/2011



@Boby : Oui c'est ça. NCIS est encore dans la force de l'age et même si la performance est remarquable, ce genre de série attendent généralement une baisse sur quelques saisons de l'audiences
pour être annulé et très très rarement la série est arrêter à l'issu de sa meilleure saison audimatique.


 


Pour Sex and the City, c'était un choix artistique ? une volonté du créateur ? le fait que la série avait été annoncé comme se terminant à une date précise ou autre chose ?



SomethingBlue 12/12/2011


Je suis plutôt contre l'idée d'un prequel, SATC est indémodable, géniale et surtout, inimitable, inégalable.


Pour ce qui concerne la fin de cette série d'exception, j'avoue que ça reste un mystére, mais une chose est sûre, on ne peut pas parler "d'annulation" mais de fin. Les auteurs, acteurs et tous ceux qui travaillaient sur la série, ainsi que HBO ont fait une chose qui devient rare, arrêter une série à son apogée, ne
pas penser qu'au frique, qu'au profit.
Sex And The City aurait pu durer 10 ans, c'est un fait, peut-être que la série aurait su garder sa grande qualité, mais peut-être que non, finir sur une note comme ça vaut mieux que de finir dans
l'ignorance, detruit par la critique.
Quand on pense Sex And The City on ne se dit aucunement "Bon début mais grosse chute vers la fin". Qui n'a jamais pensé, en parlant d'une très bonne série "voilà la saison de trop".


6 saisons, 94 épisodes, c'est tout simplement parfait, on peut se montrer frustré de cette saison 7 qui n'a jamais vu le jour, mais au fond, les choses sont très bien comme elles sont.
Les films montrent très bien ce que j'exprimais plus haut. SATC 1 est vraiment fidel à la série alors que le 2 n'est qu'une comédie, certes sympathique, mais qui n'est pas, excepté quelques
passages, du vrai SATC, ce n'est pas SATC (mais ça n'engage que moi...).
Le film 1 est d'une grande richesse, c'est presque une saison en accéléré, c'est fabuleux.
Même si j'aime le 2, j'aurai préféré qu'ils s'arrêtent au 1, pour moi, SATC c'est 6 saisons et 1 film.

Recherche

Loading