Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 18:31

network-tv-logos.jpg

Nous sommes à la moitié de la saison télévisuelle américaine. Juste avant la retransmission du "Superbowl" par FOX et l'arrivée des "Jeux Olympiques" sur NBC, où en sont les networks après 18 semaines officielles dans la saison 2013 / 2014, qui a débuté le lundi 24 septembre dernier ?

Pour la saison 2013 / 2014, à l'heure actuelle (au dimanche 26 janvier), NBC est le network n°1 sur les 18-49 ans avec un taux de 2.9% en moyenne en prime time, stable sur un an. CBS se place deuxième avec un taux de 2.6% (en baisse de 7%) et FOX complète le podium avec un taux de 2.5% sur la cible, stable sur un an. ABC est le "Big Four" qui perd le plus avec un taux de 2.1% en moyenne sur les 18-49 ans, en baisse de 9% sur un an. A l'inverse, CW est le seul network à progresser avec un taux de 0.8% en moyenne sur la cible, en hausse de 14% sur un an.

Sur le public global, CBS reste le network américain le plus regardé avec 11.42 millions de téléspectateurs en moyenne en prime time, suivi par NBC (9.16 millions), ABC (7.62 millions), FOX (7.36 millions) et enfin CW (1.85 million).

A mi-saison, NBC possède donc un léger avantage de 0.3 point sur son plus proche adversaire CBS sur les 18-49 ans. Si NBC n'a plus de "Sunday Night Football" pour la deuxième partie de l'année, elle possède deux semaines intégrales de "Jeux Olympiques d'Hiver" plus la saison 6 de "The Voice" qui devraient grandement l'aider à maintenir cette première place sur la cible commerciale, et pourquoi pas remporter la saison télévisuelle sur les 18-49 ans.

A noter que ces moyennes officielles délivrées par Nielsen sont basées sur les audiences Live + 7 Days, incluant les enregistrements numériques visionnés jusqu'à sept jours après la date de diffusion originale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Boby - dans News
commenter cet article

commentaires

Gaetan 03/02/2014 20:47


Les moyennes que j'ai donné plus haut étaient le taux 18-49 ans live + same day des épisodes inédits de séries diffusés sur les networks cette saison. J'ai compté les épisodes de sitcoms comme
des moitiés puisque ça dure 1/2 heure. J'avais ces moyennes dans un fichier excel que j'utilise pour calculer les chances de renouvellements des séries et je voulais juste les montrer pour qu'on
voit que le classement des networks est différent si on ne garde que les épisodes inédits de séries (en général les audiences qui intéressent les lecteurs ici). Mais ces moyennes n'ont bien sûr
aucun intérêt pour les networks comme l'a dit Boby. Ce qui compte pour eux c'est d'être devant la concurrence avec l'ensemble de leurs programmes.

lilou 03/02/2014 06:14


Je n'ai jamais dit que personne ne travaillait sur les JO. Mais c'est une vérité que les JO ou le foot attirent du monde quoiqu'il arrive, que de toute façon avec ou sans promotion de la chaine
on en parle, on commente et on l'attend l'evenement. Oui il y a du marketing, business, des plateaux... mais n'empeche que on sait par avance que c'est des evenements qui vont faire le plein
d'audience. Pour moi la prise de risque est moins grande car on sait plus ou moins combiens de gens on peu attendre la ou pour le reste les chaines sont dans le flou. Ca n'enlève rien au travail
des gens.

Boby 03/02/2014 01:26


@lulla : oui j'ai un peu résumé à l'extrême je sais, mais c'est comme dire que les networks ne font qu'acheter des droits de diffusion d'un événement sportif. Ca ne rime à rien.

Tibo18 03/02/2014 01:14


Je complèterais en faisant une remarque à propos de la soit-disant "rentabilité" du sport évoquée par lilou. Je ne voudrais pas dire de conneries concernant les networks américains, mais en
France, on sait très bien que la diffusion d'un événement sportif est tout sauf rentable, justement.


Les droits des grosses compétitions sportives sont tellement onéreux qu'une chaîne qui diffuse un match fait forcément une opération déficitaire sur le moment. Mais comme l'explique Boby, cela
contribue également à l'identité d'une chaîne et à son image de marque.

Lulla 03/02/2014 01:06


@Boby : Je rejoins Boby sur l'ensemble de son commentaire, sauf si une "petite" chose pas si petite que ça ! Certes, les chaînes achétent leurs séries parfois à d'autres producteurs extérieurs
mais ce n'est pas pour autant qu'elle n'a pas son mot à dire dans à peu près TOUT ce qui concerne les séries en question ! On ne lui livre pas simplement les épisodes. Rien que le processus
d'acheter des scripts, c'est faire un choix parmi des centaines de propositions. Puis accepter d'en faire un pilote, c'est faire un autre choix. Puis de décider de faire d'un pilote une série
évidemment. Et à l'intérieur même de ces processus, les chaînes sont présentes à toutes les étapes. Elles donnent des notes aux scénaristes, pour changer certains détails qui ne leur conviennent
pas, et c'est parfois plus que des détails. Un script est ainsi modifié une bonne dizaine de fois avant d'obtenir la version finale ! Puis au niveau du casting, là encore la chaîne est reine. La
chaîne a aussi son importance dans le marketing et la promotion. Là, les producteurs ne font rien. Et puis tout au long de la série, la chaîne a son mot à dire, peut refuser telle ou telle
intrigue si ça lui chante. Le budget dépend aussi, en partie, de la chaîne. Bref, que ce soit pour du sport, du divertissement, de la fiction ou que sais-je encore, il y a des équipes derrière
qui bossent nuit et jour ! 

Recherche

Loading