Pour la deuxième année consécutive, AudiencesUSA.com vous présente le Classement Série de la Saison 2011 / 2012. Ici, pas d'audience ou de taux sur les 18-49 ans pour dresser le TOP 45 de l'année. Mais un jugement critique, impitoyable et qui ne mettra pas forcément tout le monde d'accord. Les commentaires seront bien évidemment là pour exprimer votre approbation ou votre indignement face au classement proposé.

Cette année, le classement vous a été concocté par François et Tao du site www.Id-Series.com. Un TOP 45 qui sera déroulé jusqu'à début septembre.

On rappelle que ce classement série a pour objectif de proposer 45 critiques de séries diffusées au cours de la saison 2011 / 2012. Des critiques portant sur des séries qui ont marquées ou caractérisées l'année pour diverses raisons. Le TOP 45 est donc un ordonnancement des 45 séries qui seront reviewées pendant ces quelques semaines. Mais attention : si une série ne figure pas dans le classement, ça ne veut pas dire qu'elle est jugée pire que les 45 séries présentes. Bonne lecture !

PLACE 21 : SUITS (saison 1)

suits2.png

Tiens, Suits, vous la connaissiez cette série ? Non, je ne l’ai pas inventé là tout de suite en sortant du teinturier. Les fins connaisseurs d’AudiencesUSA, accros à leur télé écran plat la connaissent aussi. Pour les visiteurs perdus dans leur surf, Suits est l’une des excellentes surprises de l’été dernier. Ce drame judiciaire met en scène un jeune homme doué mais sans diplôme recruté par un avocat de haut vol qui en a marre des fils à papa avec Havard tatoué sur le front.

Je me suis laissé séduire par cette série à l’approche différente des autres séries procédurales. D’abord, Suits ce sont ces personnages et leurs relations qui prennent beaucoup d’importance et souvent le dessus sur le reste. Characters welcome dit le slogan de USA network et pour Suits, elle n’a pas menti. Harvey Specter est la classe personnifiée, sans doute fils illégitime de Roger Sterling (Mad men). Faux snob, vrai geek derrière son costume hors de prix. Harvey connaît bien ses classiques et un soin particulier est apporté aux dialogues, vraies batailles rangées où les avocats se lancent des répliques cultes à la figure (Le Parrain, James Bond,…).

Mike Ross, est lui le bon pote à la silhouette maigrelette et au look d’éternel ado mal coiffé. Le mec sympa par excellence avec qui on aimerait prendre un verre à la fin d’une journée harassante de boulot. Intelligent et assez doué pour ne pas le montrer. Contrebalançant ainsi son mentor, il joue aussi sur la fibre des sentiments. Les femmes n’ont pas été oubliées par la série. Chacune plus séduisante et que les autres. Jessica (la boss), Donna (la secrétaire), Rachel (l’assistante) et Jenny (la copine). Faîtes votre choix. Sans compter sur la panoplie de personnages secondaires, avec un nom à retenir : Louis.

suits.png

Ouais, ouais, je ne vous sens pas encore convaincus. Réfugiés dans les jupes d’Alicia Florrick pour ce que vous appelez une « bonne série judiciaire ». Pourtant, je vous le jure à l’écran la série fait clairement la différence et remplacerait presque Entourage au rayon de la cool attitude. L’autre particularité par rapport aux autres séries du genre, Suits propose des affaires juridiques différentes.

Le cabinet Pearson/ Hardman  traite généralement du droit des affaires et des entreprises. Ouvrant un terrain de jeu presque inédit. Faillite, licenciement abusif, fusion d’entreprise, brevet remplacent les habituels procès pour meurtres, viols et divorces. Mieux, il y a rarement des scènes au tribunal. Tout est dans l’art de la négociation, de l’intimidation, du bluff. Et on ne se retrouve pas toujours du bon côté de la barre à défendre la veuve et l’orphelin. Ce n’est pas pour rien si Harvey Specter est le meilleur « Closer in town » comme il est dit dans l’épisode pilot.

Il règne aussi sur la première saison un parfum de mensonges autour du diplôme de Mike. Tout est dans le quand et comment il se fera prendre à son propre jeu. Et comment Harvey et lui feront ce qu’il faut pour cacher la vérité.

Bref comme conclusion à cette plaidoirie, on a d’excellents personnages, une ambiance pop culture à part, des bonnes histoires épisode par épisode et un fil rouge englobant l’ensemble de la saison. Faites moi confiance vous serez entre de bonnes mains. En bonus, les nouvelles aventures d’Harvey et Mike sont toujours aussi excellentes en saison 2.


 

RENDEZ-VOUS DEMAIN A 9H POUR DECOUVRIR LA PLACE N°20.

 

RETROUVEZ TOUTES LES CRITIQUES PRECEDENTES EN CLIQUANT ICI.

 

Suivez AudiencesUSA.com sur Facebook

menu9facebook

Mercredi 22 août 2012 3 22 /08 /Août /2012 14:00
- Publié dans : TOP SERIES 2011/2012 - Ecrire un commentaire - Voir les 15 commentaires
Retour à l'accueil

Derniers Commentaires

Recherche

Loading

Syndication

  • Flux RSS des articles
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés