Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 09:00

Pour la deuxième année consécutive, AudiencesUSA.com vous présente le Classement Série de la Saison 2011 / 2012. Ici, pas d'audience ou de taux sur les 18-49 ans pour dresser le TOP 45 de l'année. Mais un jugement critique, impitoyable et qui ne mettra pas forcément tout le monde d'accord. Les commentaires seront bien évidemment là pour exprimer votre approbation ou votre indignement face au classement proposé.

Cette année, le classement vous a été concocté par François et Tao du site www.Id-Series.com. Un TOP 45 qui sera déroulé du lundi au vendredi jusqu'à début septembre.

On rappelle que ce classement série a pour objectif de proposer 45 critiques de séries diffusées au cours de la saison 2011 / 2012. Des critiques portant sur des séries qui ont marquées ou caractérisées l'année pour diverses raisons. Le TOP 45 est donc un ordonnancement des 45 séries qui seront reviewées pendant ces quelques semaines. Mais attention : si une série ne figure pas dans le classement, ça ne veut pas dire qu'elle est jugée pire que les 45 séries présentes. Bonne lecture !

PLACE 37 : HOW I MET YOUR MOTHER (saison 7)

howimetyourmother.png

Je rejoins totalement les fans de How I Met Your Mother quand ils disent que finalement, connaître l'identité de la fameuse mère importe peu. La série n'a plus rien à prouver. How I Met demeurera, quoi qu'il arrive, comme l'une des sitcoms les plus cultes des années 2000. Elle a véritablement dépoussiéré la sitcom multicam, multipliant les gimmick, les références, et ce grâce à un cast de luxe et un humour enlevé.

Mais quand cette question vire au pur et simple foutage de gueule, là, cela commence à poser un véritable problème. How I Met Your Mother me fait en quelque sorte penser à une fin de relation avec un petit ami de longue date. Ce que trouviez fun et irrésistible au début, vous ne pouvez plus le supporter à la fin.

La série nous a tellement pris pour des idiots, créer des faux happenings, des fausses révélations inutiles qu'on ne la croit plus, qu'on ne la supporte plus. C'est d'autant plus incompréhensible que, comme je le disais en préambule, on ne regarde pas la série pour connaître l'identité de la mère. Alors pourquoi ne pas s'être débarrassé de cette question-boulet qui exaspère tout le monde ? Ou pourquoi, tout simplement, ne plus en parler ?

howimetyourmother2-copie-1.png

En réalité, ce questionnement masque une série qui est devenue l'ombre d'elle-même, qui ne se renouvelle plus, qui ne fait plus rire. Le moindre aspect de la série devient insupportable. La  blague qui nous faisait rire en saison 1, nous irrite complètement en saison 7. Quelques blagues sont bonnes, quelques idées fraîches se distinguent mais il est trop tard. Les délires de Barney pour coucher, les « adorkableries » entre Lily et Marshall, le passé de Robin... Les mêmes blagues sont ressassées en permanence jusqu’au point de non-retour. La crise de rire vire au dégout.

La série a bien essayé, cette saison, de donner un coup de pied dans la fourmilière en musclant les intrigues, notamment via le bébé de Lilly et Marshall et l'arrivée de Becki Newton mais il est trop tard. Non seulement, ça ne fonctionne pas mais surtout, on s'en fout. On se fout complètement de leurs histoires puisque l'on sait que l'année prochaine, tout sera effacé en début de saison pour au final, refaire exactement les mêmes intrigues.

Spoiler alert : Barney va redevenir célibataire, faire le coup de l'agent secret ou de l'astronaute, puis retomber amoureux et enfin se demander si, oui ou non, il ne devrait pas être avec Robin. Ted va recontacter une de ses ex, pourquoi pas Sarah Chalke si sa nouvelle série se plante. Puis finalement, il va réaliser qu’il ne l’aime pas. Puis il va rencontrer une nouvelle femme dans le final. A un mariage. On va nous dire que c’est la mère. Mais en fait ce n’est pas la mère. Mais on découvrira qu’elles partagent un passé commun. Elle, et la vraie mère, se sont battues pour un affreux pull jaune chez H&M, il y a 20 ans. Un pull que possède désormais Robin. Serait-t-elle en fait la mère ? Robin justement, va se voir proposer un poste à Atlanta. Elle va hésiter puis finalement va refuser.

howimetyourmother3.png

Bon, il y a quand même eu le fameux cliffangher, qui m'a presque couté une télévision tant ma tentation était grande de la jeter par la fenêtre. Donc en gros, on passe toute la saison à installer une love story pour Barney, nous faisant croire que c’est la femme de sa vie. Puis finalement, non. C’est un peu comme si dans la dernière minute de Friends, Rachel épousait finalement Joey.  Peut-être, suis-je trop exigeant ? Mais comment ne pas l’être après avoir tourner en rond pendant 160 épisodes ?

En deux mots: C'est terminé. On rend les armes. Le spectacle est fini. Si vous rigolez encore devant cette série fantôme, c'est que vous êtes soit amnésique, soit que vous n'avez pas vu les 7 saisons précédentes, soit que les seules autres sitcoms que vous suivez sont des sitcoms de Chuck Lorre. Ou avec Charlie Sheen. Ou pire, les deux.


RENDEZ-VOUS CET APRES-MIDI A 14H POUR DECOUVRIR LA PLACE N°36.


RETROUVEZ TOUTES LES CRITIQUES PRECEDENTES EN CLIQUANT ICI.


Suivez AudiencesUSA.com sur Facebook

menu9facebook

Partager cet article

Published by François - dans TOP SERIES 2011-2012
commenter cet article

commentaires

Florian 11/08/2012 05:14


@Nicolas C'est pas très malin de ne citer que ce à quoi tu veux répondre, sans prendre en compte la suite, uniquement pour pouvoir avancer tes arguments aux yeux de tous. Je vais donc me
répéter, et me justifier davantage, puisque c'est apparemment nécessaire, mais je tiens avant tout à préciser que je comprends (et encore mieux, j'approuve) ce que tu dis.


 


Voici donc ce que j'ai dis en dernière partie de texte :


''L'auteur exprime son avis, à ses yeux nous sommes stupides de regarder du Chuck Lorre, c'est son avis et il faut le respecter (bon, les mots employés ne sont peut-être pas adaptés, mais aux
yeux de qui?). Enfin, ça ne m'empêche pas d'être en désaccord total avec cette partie de l'article, mais faut relativiser quand même, n'exagérons rien.''


 


Je trouve ses arguments irrespectueux envers nous, oui, parce que nous sommes quand même ceux qui lisons ses critiques, et de ce fait il nous doit déjà un certain respect, nous insulter n'était
absolument pas nécessaire, il a pourtant volontairement fait cette erreur, c'est exact.


 


Je n'approuve absolument pas les remarques dans son dernier paragraphe, je n'avais pas été assez clair sur ce point. Ce que je respecte (et ce que je peux comprendre par ailleurs), c'est le fond
de sa pensée, non les arguments qu'il avance pour se justifier.


 


Est-ce plus clair à présent?

Nicolas 11/08/2012 02:30


"En revanche, je regarde et apprécie énormément The Big Bang Theory, et ça va pas me tuer ce qui est dit dans le dernier paragraphe. L'auteur de la critique fait ce qu'il veut
de sa critique, est-ce que ça va vous tuer de savoir qu'une seule personne vous considère (en gros) stupide de regarder ces séries? Non, moi ça me tuera pas, et ça ne me gêne pas non plus, dans
la mesure où je n'en tiens pas compte. L'auteur exprime son avis"

Mais la liberté d'exprimé un avis ça n'a jamais été une escuse pour insulter ses interlocuteurs ou se montrer méprisant, le droit de parole va de paire avec le devoir de respecter les autres,
j'ai franchement du mal à croire qu'un type puisse se perdre de traiter quelqu'un d'amnésique ou de beauf par pur affection et sans qu'il y est quoique ce soit d'amusant ou de dégradant là
dedans. Oui il engage son avis, mais quand on poste un message sur internet on s'attend à ce qu'il y est une réponse en face, c'est pas comme si on écrivait sur son journal intime.
l'argumentation qui consiste à dire "je ne me sens pas concerner donc je ne tiens pas compte de cette phrase" m'a toujours paru assez flippant dans la mesure ou on en revient à dire que si vous
êtes touché par un propos désobligeant, alors c'est votre faute parce que vous êtes trop sensible.  On se croirait presque revenu à la loi du plus fort mais façon débat oral. 
Et puis franchement on devrait inventé l'équivalent du point godwin pour l'argument du "ça va pas te tuer? alors c'est pas grave".  A croire qu'il faut qu'il y est un danger de mort pour
pouvoir faire un reproche à quelqu'un ou pour considérer quoique ce soit comme important.  Et c'est d'ailleurs justement parce qu'une série télé c'est pas si important que ça qu'on est
en droit de demander aux autres de ne pas se faire insulter parce qu'on aime un truc qu'ils détestent. comme tu dis "ça ne va pas les tuer", tu vois ça marche dans les deux sens ton truc
;)

DagheMunegu 10/08/2012 17:01


Tout d'abord, où est le mal à aimer une série de Chuck Lorre ? C'est débile, et c'est une qualité dans une sitcom quand on cherche à se détendre les neurones après une longue journée
stressante... On se prend un peu pour les garants du bon gout  à Audiencesusa ? Il faut être amnésique pour aimer HIMYM et attardé pour suivre Charlie Sheen ? 


Puis, concernant la critique, cette saison 7 a eu beaucoup plus de bas que de hauts, il faut le reconnaitre. Durant certains épisodes je me forcais à rire, génê de ce que je venais d'entendre.
Par contre, je retiendrai cette saison comme celle qui aura fait évoluer pas mal d'intrigues majeures. Sans spoiler, j'ai aimé l'évolution du personnage de Robin au fil de la saison, mais pas
apprécié du tout celle de Barney, qui n'aura été que "l'ombre de lui même" comme vous le dites. 


Au final c'est une mauvaise saison pour HIMYM, qui m'a particulièrement décu lors du "twist" final, où l'on sent clairement que les scénaristes nous prennent un peu pour des
cons 


 

Vicoow 09/08/2012 15:41


Perso, j'ai trouvé la (première moitiée) de la saison 7 revigorante pour la série, bien mieux que les 2 dernières saisons.


Elle aurait même pu être une bonne saison si la fin n'avait pas été autant ratée, surtout vu le final qui te fait penser que les auteurs veulent juste se foutre de ta gueule.


Et perso, je pense pas que Ted soit le problème, perso j'aime beaucoup le personnage quand on lui colle pas des intrigues amoureuses à 2 balles ( amoureux de Robin, sérieux? Victoria encore?).


Perso, je pense que la pire chose de cette saison, c'est le possible renouvellement pour une 9 et 10e saison.

tao 09/08/2012 11:04


Ayant participé au classement, je suis choqué par la violence et le mépris de certains commentaires des visiteurs. Que l'on ne soit pas d'accord, c'est normal. Mais de là à arriver à de
telles attaques, c'est fou.

Recherche

Loading