Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 09:00

Pour la deuxième année consécutive, AudiencesUSA.com vous présente le Classement Série de la Saison 2011 / 2012. Ici, pas d'audience ou de taux sur les 18-49 ans pour dresser le TOP 45 de l'année. Mais un jugement critique, impitoyable et qui ne mettra pas forcément tout le monde d'accord. Les commentaires seront bien évidemment là pour exprimer votre approbation ou votre indignement face au classement proposé.

Cette année, le classement vous a été concocté par François et Tao du site www.Id-Series.com. Un TOP 45 qui sera déroulé du lundi au vendredi jusqu'à début septembre.

On rappelle que ce classement série a pour objectif de proposer 45 critiques de séries diffusées au cours de la saison 2011 / 2012. Des critiques portant sur des séries qui ont marquées ou caractérisées l'année pour diverses raisons. Le TOP 45 est donc un ordonnancement des 45 séries qui seront reviewées pendant ces quelques semaines. Mais attention : si une série ne figure pas dans le classement, ça ne veut pas dire qu'elle est jugée pire que les 45 séries présentes. Bonne lecture !

PLACE 40 : FALLING SKIES (saison 1)

fallingskies0.png

Si vous vous posiez la question de savoir quelle était la pire situation entre vivre sous la coupe des extraterrestres ou de l’armée américaine, Falling Skies vous apporte la réponse. A défaut, les machines de l’espace sont muettes et ne vous assènent pas de discours dégoulinants de nationalisme. C’est bien le seul mérite de Falling Skies car, pour le reste, elle ne présente absolument aucun intérêt.

Le pitch était banal mais somme toute efficace : un groupe d’individus résiste à une invasion d’extraterrestres qui enlèvent leurs enfants pour en faire leurs esclaves. Le pilote était réussi, posant les bases de la série en racontant l’invasion à travers les yeux d’un enfant, au lieu de nous la montrer. Manière très habile de ne pas avoir à dépenser des millions de dollars en effets spéciaux.

Malgré tout, il était bien nécessaire de nous montrer, à un moment ou un autre, ces fameux extraterrestres. Falling Skies prend le pari d’en faire peu mais d’essayer de le faire bien. Et c’est plutôt une réussite. Les effets spéciaux parviennent à ne pas faire trop cheap. Le problème est que ce même procédé est étendu aux bons dialogues, aux rebondissements palpitants et originaux et aux scènes d’action, tous utilisés avec cette même parcimonie.

fallingskies-copie-1.png

A vrai dire, Falling Skies n’est pas une série sur l’invasion extraterrestre. C’est au mieux une série d’action un peu molle déjà vue un million de fois, au pire une mauvaise blague propagandiste,  idiote, facile et sans ambition. La série rappelle finalement un peu le lourdingue « World Invasion : Battle Los Angeles » mais sans les scènes de bataille, remplacées par des scènes de drama familial sirupeuses. Souffrance.

La trame de Falling Skies est finalement assez simple, la plupart des épisodes étant construits à l’identique. La grande majorité des scènes se déroulent dans la base des résistants, une ancienne école primaire. Les 30 premières minutes sont généralement axées sur des scènes prêchi-prêcha où le héros, professeur barbu faussement intello, et le méchant général de l’armée débattent pour savoir s’il faut, ou non,  attaquer les aliens. Débats à l’issue desquels le mec de l’armée explique de toute façon à Noah Wyle qu’il n’est qu’un enfoiré de gaucho et que seule l’armée décide. On a donc perdu 30 minutes de notre temps.

Autour de ces scènes gravitent les intrigues familiales aux enjeux passionnants avec l’ado qui veut être aussi fort et courageux que papa et l’amourette platonique entre le père et la médecin, subtilement interprétée par Moon Bloodgourde. Si les discours pro-américains sont déjà peu finauds, les scènes familiales sont encore plus indigentes. Leur seule ambition est de meubler l’épisode.

fallingskies3.png

Enfin, les 10 dernières minutes de chaque épisode sont réservées à l’attaque qui se solde généralement par un échec, histoire que le prof barbu et le général raciste puissent repartir sur leur débat stérile l’épisode suivant. Pour le reste, rassurez-vous, le manuel de la parfaite petite série sur les extraterrestres a été suivi à la lettre. Tous les rebondissements usuels sont là, pour notre plus grand bonheur : les méchants humains qui sont de mèches avec les extraterrestres, l’enlèvement du héros en fin de saison, la capture d’un extraterrestre qui tourne au vinaigre... Non, vraiment, rien n’est oublié.

Et c’est rageant. Rageant car l’idée était vraiment bonne et pour le coup, originale. Pour une fois, le pitch s’éloignait de la sempiternelle soucoupe qui se pose au dessus de la Terre avec des extraterrestres qui paraissent gentils mais qui veulent en fait tuer tout le monde (coucou V !). L’idée d’endoctrinement des enfants qui tueraient eux-mêmes leurs pères était purement géniale. Alors pourquoi en avoir fait une daube pro-army sans saveur ?

En deux mots : Et de deux pour notre ami Spielberg ! Falling Skies se situe exactement dans la lignée de Terra Nova. Ou comment transformer une idée de départ géniale et originale en série cauchemardesque déjà vue et au discours infâme.

 


RENDEZ-VOUS DEMAIN A 9H POUR DECOUVRIR LA PLACE N°39.


RETROUVEZ TOUTES LES CRITIQUES PRECEDENTES EN CLIQUANT ICI.


Suivez AudiencesUSA.com sur Facebook

menu9facebook

Partager cet article

Published by François - dans TOP SERIES 2011-2012
commenter cet article

commentaires

FAB-S 08/08/2012


Oh la chance de les avoir vu, je suis un grand fan de ce groupe, j'essaye de négocier pour les voir en Angletter mais c'est compliqué.

cindy 08/08/2012


ils repassent par Paris en novembre, ça te ferais peut être moins loin que d'aller en angleterre .


P.S : désolée pour ce hors sujet...

Thomas 13/08/2012


J'avais déjà bien aimé la saison 1 (pas addicted, mais elle se laissait regarder) et j'ai adoré (je mets ça au passé car il ne reste qu'un épisode) la saison 2 : moins de longs dialogues, plus
d'action, de mouvement dans l'espace et d'émotion.


 


J'aime beaucoup les enfants de Tom et j'aime les interactions avec les Skitters ainsi que la tournure que les relations skitters-skitters et skitters-humains prennent ! Bref, vraiment pas déçu
d'avoir poursuivi et j'ai hâte de voir le dernier épisode ainsi que la saison 3 !

pintade 18/08/2012


J'avais à peine survécu à Terra Nova, une daube pleine de mièvrerie...(Ne me demandez pas comment j'ai pu aller jusqu'au bout !). J'ai quand même rempilé pour Falling Skies en espérant que
Spielberg fasse mieux. Que nenni ! J'ai courageusement terminé la saison 1 en trouvant ça d'un ennui sidéral. Je sais que les deux séries posent la famille comme un des points centraux de
l'histoire... Mais que les personnages sont gnangnan... Noah Wyle et son regard d'ahuri m'horripilent.


Mais bon, un week-end de désoeuvrement, n'ayant plus rien à regarder, j'ai tout de même jeté un oeil au premier épisode de la saison 2 histoire de savoir si Noah Wyle avait été définitivement
aveuglé par un Skitter  à cause du cliffhanger du season final de la 1. Et là, je dois reconnaître que la saison 2 est nettement meilleure et que oui, cette fois-ci, j'irai jusqu'au bout
avec plaisir. Certains épisodes m'ont même tenu en haleine... OK, j'en fais trop. Je sors.

Boby 09/09/2012


Avis sur le 201 :


C’était avec toutes les meilleures volontés que je me suis installé ce dimanche devant les deux premiers épisodes de la saison 2 de « Falling Skies ». Au bout de cinq minutes, je
m’ennuyait déjà. La scène d’action d’ouverture est complètement grotesque et sans intérêt. Mettre des explosions, des fusillades et des aliens n’est pas suffisant pour retenir l’intérêt. Il faut
qu’il y ait un enjeu, une raison de la présence du combat. Ici, il n’y en a pas. La scène est juste là pour tenter de manière ridicule de dire « eh oh, ça bouge chez nous, faut rester
! ». Avec moi, ça ne marche pas.


Puis est arrivé la première scène dans le vaisseau. Tiens, l’intrigue à l’air d’avancer. Et puis non, plouf. On nous afflige un discours d’une banalité inouïe. « Kikoo, alors si tu te rends,
on te laisse tranquille. » Je mennui, je me demande mais pourquoi est-ce que je regarde ça, comment on a pu arriver à un tel foirage, on regarde le plafond, on souffle, on désespère.
L’esprit de la saison 1 avec la doc’ et les mecs de la résistance sont toujours là et à la fin, tout revient comme avant.


Un ennui complet pendant 42 minutes. C’est sans conteste le pire « season premiere » de toutes les séries que j’ai pu voir. D’habitude, même des séries qui ont des saisons mauvaises ont
au moins un « premiere » intéressant pour lancer les quelques intrigues qu’on développera durant l’année. Là, non, il n’y a rien à sauver. C’est du vide. Je n’ai pas eu le courage de
regarder le deuxième épisode et j’ai décidé de zapper la série à plus tard.

Recherche

Loading