Pour la deuxième année consécutive, AudiencesUSA.com vous présente le Classement Série de la Saison 2011 / 2012. Ici, pas d'audience ou de taux sur les 18-49 ans pour dresser le TOP 45 de l'année. Mais un jugement critique, impitoyable et qui ne mettra pas forcément tout le monde d'accord. Les commentaires seront bien évidemment là pour exprimer votre approbation ou votre indignement face au classement proposé.

Cette année, le classement vous a été concocté par François et Tao du site www.Id-Series.com. Un TOP 45 qui sera déroulé du lundi au vendredi jusqu'à début septembre.

Mais tout d'abord, un peu de précisions. Des précisions que je ne pensais pas utiles à apporter vu que nous avions déjà proposé un tel classement sans encombre l'an dernier. Mais cette année, pour une raison qu'on ignore, vous êtes plusieurs a avoir eu des réactions inattendues.

Ce classement série a pour objectif de proposer 45 critiques de séries diffusées au cours de la saison 2011 / 2012. Des critiques portant sur des séries qui ont marquées ou caractérisées l'année pour diverses raisons. Par définition même d'un TOP 45, il n'a jamais été question de faire un recensement exhaustif de toutes les séries diffusées. Il y en a plus de 200, il serait impossible de proposer 200 critiques. Proposer 45 critiques est déjà un travail énorme en soit, un travail que certains n'ont déjà pas totalement respecté vu certains commentaires.

Le TOP 45 est donc un ordonnancement des 45 séries qui seront reviewées dans les prochaines semaines. Mais attention : si une série ne figure pas dans le classement, ça ne veut pas dire qu'elle est jugée pire que les 45 séries présentes. Pour exemple, "Esprits Criminels" ne sera pas dans le classement (comme bien d'autres), mais ça ne veut pas dire que la série est moins bonne que celles proposées. "Esprits Criminels" est surement meilleure que "Terra Nova" (#45) ou encore "GCB" (#44), mais il n'y a aucun intérêt à proposer une critique d'une série policière. Il n'y a pas grand chose à raconter, et proposer une review d'un ou deux paragraphes n'a aucun intérêt.

Voilà, nous pensions que ces points logiques auraient été compris par nos lecteurs, mais ce ne fut visiblement pas le cas pour tout le monde. J'espère que ces éclaircissements apaiseront certaines tensions apparues dans les commentaires ces derniers jours.

Sur ce, retour au classement et un peu de musique pour détendre l'atmosphère. Au passage, si vous êtes un fan absolu "Glee", je vous conseille de regarder les numéros musicaux proposés et de ne pas lire ce qu'il y a écrit autour... Je vous aurait prévenu !

PLACE 41 : GLEE (saison 3)

glee1.png

Après les emplois fictifs de la mairie de Paris, Glee a inventé les scénaristes fictifs. La différence est que le deuxième concept est légal, ce qui ne le rend pas plus reluisant. Glee est une gigantesque mascarade, un cheval de Troie. Rapellez vous, à la création de la série, on nous promettait une parodie décapante des High School Musical, un anti teen-show joyeusement poil à gratter. Du Ryan Murphy soft mais du Murphy quand même. Une vraie série brandée FOX en somme, la chaîne ayant largement construit son identité sur cette dérision.

 3 ans après, cette belle idée est partie en fumée. Il n'en reste rien. Glee est devenue une série profondément irritante, mercantile au possible, dont l'ambition scénaristique se limite à une ou deux bonnes idées et quelques répliques réussies.. sur la saison entière. A vrai dire, elle est devenue encore moins regardable qu'High School Musical, le produit qu'elle était pourtant censer parodier. A défaut, cette dernière n'avait pas inventé la pluie mais restait divertissante, ce que n'est même plus Glee.

 Je parlais de cheval de Troie car au-delà de son faux aspect caustique, Glee est l'une des séries les plus moralisatrices qu'il soit. Peut-être encore plus que toutes les cochonneries d'ABC Family type Secret Life of an American Teenager et autres. Avec Glee, on est simplement de l'autre côté de l'échiquier moraliste mais le degré de niaiserie reste le même. Glee dégouline tellement de bons sentiments et de sucreries que l'on ressort de la série diabétique.


 

La famille c'est important, l'intolérance c'est pas bien, la compétition c'est pas joli.... Glee a réécrit la bible, sauf qu'il n'y a pas 7 péchés capitaux, il y en a 50... par épisode ! C'est bien simple, on se croirait à un concert de Madonna. D'ailleurs, les 2 ont la même durée... Pas une phrase n'est prononcée sans que la leçon de morale n'arrive derrière avec ses gros sabots. Stop ! Comment FOX peut-elle s'étonner de la baisse d'audience de la série ? C'est irregardable ! Personnellement, j'ai tout arrêté à l'aube du final au moment où Rachel et Finn remercient une nouvelle fois Will dans un discours sirupeux. Ca en été trop.

 

Rassurez-vous, même si la série était plus « mean » (pour rendre hommage à un très beau duo entre Puck et coach Beiste), elle n'en serait pas moins mauvaise. Les intrigues sont pour la plupart toutes bidons. C'est du teen soap sans le soap. Il ne se passe rien contrairement aux saisons précédentes où à défaut, il y avait quelques sympathiques intrigues de coucheries. Dans la saison 3, le suspens le plus haletant est de savoir si Kurt est le BFF de Rachel ou de Mercedes.

 

A vrai dire, le vrai problème est que les intrigues sont dictées par le choix des chansons. A partir de là, impossible de développer une intrigue sur plus de 2 épisodes. L'épisode Whitney Houston illustre très bien cela. Kurt développe une amourette avec un autre homme, Blaine l'apprend et se contente de lui répondre « Kurt, you know what : it's not right... but it's okay ! ». Tout ça pour caser la chanson de Whitney Houston. Quand je vous disais qu'on nageait en plein ridicule...


 

Au fur et à mesure de la saison, on sent compte que les scénaristes baissent les bras jusque dans les dialogues, qui sauvaient jusqu'ici la série. Sue n'a plus rien à dire et devient aussi inconsistente – et gentille – que les autres. Seule le personnage d'Eve reste plutôt drôle. Elle est d'ailleurs plutôt chanceuse car les autres guest star sont pitoyablement utilisées à l'image de cette pauvre Whoopi Goldberg et ses 2 phrases soporifiques au possible. Franchement, c'est une honte sans nom d'avoir proposer un tel rôle à Whoopi Goldberg.

 

La série est d'autant plus faible qu'elle se concentre sur le trio des personnages les plus irritants : Rachel, insupportable à souhait, Finn, plus transparent que jamais et Kurt, plus cliché tu meurs. On est entre l'hystérie et l'ennui. C'est d'autant plus dommage que les meilleurs épisodes sont ceux qui s'intéressent aux autres personnages, notamment Santana, Brittany et Artie.

 

Il est donc difficilement compréhensible que ces personnages aient presque moins de temps d'antenne que les guest star, comme je le disais souvent très mauvaises à l'image de Goldberg. Glee utilise aussi bien ses guest star que ses chansons (vous décèlerez l'ironie). A l'exception peut-être des deux papas de Rachel dont les rôles étaient justifiés, les autres rôles sont créés superficiellement pour les guest. Le cas le plus représentatif est celui de Ricky Martin, dont le rôle insipide de prof d'espagnol a clairement été écrit pour lui.


 

 

L'un des autres problèmes – et je vais essayer d'être le plus pragmatique possible en l'expliquant – est que la série se sent toujours le besoin de créer des personnages secondaires avec un trait spécifique qui va être le centre de leur intrigue : petit, gros, gay, handicapé, noir, chinois... C'est un peu le quota poussé à l'extrême. La série veut très certainement bien faire en incluant toutes les « minorités » possibles, mais elle commet l'erreur de se focaliser sur cet aspect au lieu de tout simplement de les inclure à l'intrigue. Ce qu'elle avait d'ailleurs très bien fait à sa création, avec le personnage handicapé d'Artie notamment.

 

Reste un énorme point positif avec Glee qui lui permet de ne pas toucher le fond du classement : ses numéros musicaux, clairement exceptionnels. Qu'on aime ou non la série, les performances de la série sont indiscutablement une réussite, musicalement et scéniquement parlant. Les choix sont tantôt commerciaux, tantôt beaucoup plus pointus. High School Musical, par exemple, a toujours fait de la soupe. De ce point de vue, Glee se démarque de toutes les autres séries de ce genre (à part peut-être Smash, mais dans un genre plus adulte).

 

En deux mots : Il ne reste rien de la série caustique et second degré vendue par FOX il y a désormais 3 ans. Glee a été petit à petit vidée de toute sa substance satirique pour devenir un indigeste pudding de bons sentiments et d'intrigues sans saveurs. Le seul intérêt de la série réside désormais dans ses performances musicales, toujours plus impressionnantes. Un conseil donc : privilégiez Itunes au visionnage de la série !

 

 

 

 

RENDEZ-VOUS LUNDI A 9H POUR DECOUVRIR LA PLACE N°40.


Suivez AudiencesUSA.com sur Facebook

menu9facebook

Vendredi 3 août 2012 5 03 /08 /Août /2012 09:00
- Publié dans : TOP SERIES 2011/2012 - Ecrire un commentaire - Voir les 22 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

TOTALEMENT D'accord, et pourtant j'en étais Fan ...
J'ai totalement perdu la série cette saison, et je me suis promis de ne regarder que les 2/3 premier épisodes de la saison prochaine, si ça ne colle plus je l'arréterai tout simplement .
Ou sont passé le sadisme et l'auto-dérision qui faisait tout le charme de la série dans les saison 1 et 2 ( quoi que la deuxiéme saison c'était déjà moyen moyen )

Bref reste quand même les supers reprises et les supers voix de certain acteurs, mais voilà, autant seulement écouter les musiques plutôt que de regarder la série ...

Commentaire n°1 posté par Dorian le 03/08/2012 à 09h25

Et bien  étant adepte de cette série je suis : Totallement daccord ou presque. Cette saison 3 ne fait que confirmer la tendance de la saison 2: une baisse de qualité énorme. En effet, le scénario est vide sans grandes intrigues, la série ne tourne qu'autour de Rachel qui est insipide et horripilante à souhait, les acteurs secondaires sont totallement laissés pour compte (puck, mercedes etc.) sans oublier M Schuster qui est là mais on se demande à quoi il sert. Bref j'ai failli m'arrêter au bout du 5ieme épisode de cette 3 ieme saison tellement je trouvais cela mauvais même si après le niveau remonte un peu mais sans plus. Que la saison 1 semble loin.

Commentaire n°2 posté par steven le 03/08/2012 à 09h27

Je suis presque totalement d'accord avec cette critique,en effet la serie n'est plus que l'ombre d'elle meme.grande deception est cette saison 3.il ne se passe pas grand chose mis a part les numero ntm les regionales et les nationales!mais pour ma part j'adore tjr rachel mais il est vrai que j'aime bcp santana,mercedes et queen et elles ne sont pas assez presentes.

Commentaire n°3 posté par kharna le 03/08/2012 à 10h06

Je ne suis plus Glee, quelle bonne idée apparemment. A la vu de la déjà très douteuse saison 2, la piètre qualité de la saison 3 ne m'étonne même pas. 

Commentaire n°4 posté par Adrien le 03/08/2012 à 11h01

En effet, "Glee" est devenu très mauvais durant cette saison 3 mais la série conserve de bons moments, notemment musicaux, qui font que j'ai du mal à arrêter la série. Alors que pour d'autres séries comme Desperate Housewives, Prison Break ou Heroes, je n'ai eu aucun mal à arrêter quand ça m'ennuyait.

Mais là, il est vrai qu'il y a ce petit plus qui me fait continuer. Rien que l'épisode des Nationals grandement dédé aux prestations musicales valait le cout.

 

Pour la saison 4, je pense que ça va être à double tranchant. D'un côté, nous aurons un vent frais avec Rachel à New York. Je pense que cette partie devrait être très intéressante et assez "haut de gamme". Rien que le visuel devrait être plus classe que les décors en carton pâte du lycée que je ne peux plus blairer. On devrait avoir un côté plus adulte avec cette intrigue.

Mais de l'autre, j'ai l'impression qu'à McKinley on va s'enliser et j'ai peur que les intrigues ne soient qu'un remake des trois premières saisons avec pas grand chose d'intéressant.

 

J'ai aussi hâte de voir comment ils vont construire les épisodes. Est-ce qu'ils vont faire comme "Lost" par exemple avec des épisodes entiers dédiés à un thème et on laisse de côté tout le reste : cad, par exemple des épisodes entiers uniquement sur Rachel à New York et d'autre uniquement sur le lycée. Ou est-ce qu'ils vont faire un grand mix et tout mélanger. J'espère vraiment que ce sera la première solution.

 

Donc, je serais encore là en septembre pour suivre la série.

Commentaire n°5 posté par Boby le 03/08/2012 à 11h20

Je suis un peu près d'accord. La qualité n'est plus là, même si du point de vue des intriguesz je l' ai jamais trouvé génial génial. Mais je reste attaché aux personnages et j'adore les numeros musicaux, c'est franchement ce qui sauve la série. Je vais continuer à regarder malgré tout, pour les personnages.

Commentaire n°6 posté par KyleScott le 03/08/2012 à 13h34

Personnellement je me suis arrêté mi-saison 3, passée la surprise qu'était Glee lors de sa première saison, ça n'a fait qu'empirer alors j'approuve la critique.

Commentaire n°7 posté par Florian le 03/08/2012 à 14h07

Même étant fan de la série je ne peux qu'être d'accord avec ta critique : ce qui m'exaspère le plus c'est la surexpositon des couples Rachel/Finn/Blaine/Kurt qui fait que certains personnages disparaissent carrément d'un épisode ( quelques fois sans raison ) , j'ai même l'impression que certaines intrigues mises en place sont oubliées par les scénaristes eux mêmes . Et puis surtout une chose qui m'énerve à un point : la présence de guests plus inutiles les unes les autres alors qu'encore une fois certains personnages du cast original ne parlent et ne chantent pas pendant les 3/4 de la saison ( Mercedes , Tina , Artie , Puck et d'autres dont j'arrive à oublier le nom...).

Malgré tout je serais là en Septembre parce que comme le disait Boby on va assister à un tournant de la série avec l'intrigue autour de New York et cette séparation des personnages qui sur le papier me plaît assez...

Commentaire n°8 posté par Pascal le 03/08/2012 à 14h26

Glee ou l'art de passer d'un cygne a un canard boituex, personnellement j'ai arreté a l'episode special Michael Jackson, je pense que le probleme de glee, c'est que ryan murphy, fox et les scenaristes étaient plus intéressés a compter les billets qu'a la qualité de la serie.

La surexposition de rachel mais surtout celle de blaine m'a exaspéré au plus au point alors que d'autres personnages sont laissés a l'abondon c'est manque de respect vis a vis des acteurs present depuis début.

La qualité des chansons n'est plus celle des 2 saisons précédentes meme les chansons ne peuvent pas sauver glee.

Quand j'imagine le concept de la saison 4, je pense que ca va etre le bordel car rachel a new-york avec kurt et le reste au lycée. LES SCENARISTES n'arrivent pas de logique et de continuité a leurs intrigues en saison 3 alors la ca va etre le ponpon.

Commentaire n°9 posté par anne g le 03/08/2012 à 15h08

L'éxemple parfait pour montrer la non continuité des intrigues dans glee c'est dans le 3x15, SPOILER:

Quand on a eu le cliff de Quinn qui se fait percuter par un camion, on a une pause de 2mois je crois, et l'épisode 15 commence tout normalement comme s'il ne s'était rien passé, pire encore, on a appercu Quinn que 1fois dans l'épisode, et on ne l'a pas revu que dans le 3x17.

Enfin bref, totalement d'accord avec cette critique, la série devient de plus en plus ridicule, que ce soit du côté des couples Rachel/Finn qui se disputent pendant 2minutes et se réconcilient et Kurt/Blaine.

Je suivrai la saison 4 car j'ai le défaut d'avoir beaucoup de difficulté de me séparer d'une série, même quand elle est mauvaise, mais j'attends plus rien du tout de Glee, la série n'est devenue que l'ombre d'elle même.

Commentaire n°10 posté par Dilou004 le 03/08/2012 à 16h35

Je peux être facilement d'accord avce ce qui a été dit MAIS il est facile de faire une critique sur seulement les points noirs de cette saison (bien trop nombreux) et ne pas parler de ses atouts quand même.

La storyline des Troubletones remarquablement bien menée par Mercedes et Santana par exemple ! Asian F, Mash-Off, Hold On To Sixteen, Choke, Yes/No, Props, sont les meilleurs épisodes de la saison et pourquoi ? Car on développe des personnages dans le bon sens ! Ici, pas de Rachel, Finn etc, ou très peu, mais beaucoup de Mercedes, Santana, Puck, Artie, Becky et de Beiste. Personnellement, ces personnages sont beaux car correctement développés, pas comme le gachis Finchel avec cette histoire bidon de mariage ou encore Will qui devient l'ombre de lui-même et surtout Quinn, on ne sait même plus ce qu'elle fait ici, les scénaristes adorent la torturer.

Un gros point où je suis d'accord avec l'article c'est la présence de Guest. On nous en fait mangé ! Les guest comme Idina Menzel et NeNe Leakes sont de vrais bouffées d'airs frais, tout comme de nouveaux personnages comme Sugar qui est, à mon avis, la Brittany de cette saison 3, alors que les gagnants du Glee Project servent quasiment à rien, Ricky, Matt Bomer et cie sont de vrais gouffres qui font plongés l'épisode dans le ridicule.

En espérant que la saison 4 revienne sur les bases de la saison 1 niveau comédie, tout en adoptant des storyline intéressante comme celles de la saison 3 (beh oui, la saison 2 y'en a pas xD).

Par contre, les numéros musicaux sont incroyables oui :D

Commentaire n°11 posté par OklaOops le 03/08/2012 à 17h38

L'an dernier, vous étiez tous les premiers à vous plaindre parce que Glee n'a pas d'autre scénariste que ses créateurs. Elle en engage (et des bons si l'on regarde leurs CV) et vous n'aimez pas. Il faudrait savoir ce que vous voulez tout de même. En tout cas, cette saison a ses défauts mais "Promasarus", "Props", la perf de Rachel dans "Choke", "Nationals" ou encore "Goodbye" ont permis d'achever la saison sur un brin de nostalgie et surtout de très bons épisodes. Je ne dis pas que sa place dans le classement n'est pas méritée, mais uniquement que la série na su offrir du très bon aussi et malheureusement, vous ne semblez voir que le mauvais.

Commentaire n°12 posté par Julian le 03/08/2012 à 18h21

A chaque épisode, j'ose y croire mais y'a rien de bien profond. Et c'est vraimetn dommage, surtout avec FOX qui propose aprés 3 épisodes de diffusion une pause d'un mois, puis aprés 5 autres épisodes une pause de 2 mois --' !

Je vais suivre la saison 4 car la série pourrait évoluer différement, avec Rachel à New York. D'ailleurs le titre du 401 est "The New Rachel".. déjà c'est un titre qui laisse croire qu'il y des intrigues :D

On verra bien le 13/ 14 septembre ;-)!

Merci pour cette critique, je suis pratiquement totalement d'accord! Je retiens l'horrible épisode de Noël avec 7 minutes interminable :/

Commentaire n°13 posté par Alejandra le 03/08/2012 à 19h58

Difficile de ne pas être d'accord avec l'ensemble de cette critique. Entre les bonnes idées qui passent à la trappe, les mauvaises qui sont surexploitées, les guests qui ne servent à rien et qui en plus apparaissent aux pires moments (qui se souciait du frère de Blaine, horripilant au demeurant, après que Quinn a été percutée par un pick-up ?), les bons sentiments à tous les étages, les intrigues ras-les-pâquerettes et une absence TOTALE de continuité et de cohérence, il n'y a pas grand chose à garder de cette saison. Je me suis accrochée pendant 22 épisodes à l'idée que ce n'était qu'un coup de mou passager... Et ben, mon vieux !

Je regarderai les nouveaux épisodes en septembre mais j'ai très peur : les scénaristes, bon CV ou pas, ont prouvé qu'ils n'arrivaient pas à gérer un grand nombre d'intrigues alors que toutes se passaient au même endroit. Que peut-on attendre de bon quand on nous promet des intrigues à Lima et, parallèlement, à New York ? (A noter : les promesses des producteurs de Glee n'engagent vraiment que ceux qui y croient. Il suffit de repenser aux "spoilers" et autres "résumés" diffusés sur le net avant la sortie de la saison 3 pour se rendre compte que la Fox nous prend allègrement pour des cons !) 

Commentaire n°14 posté par Zillah le 03/08/2012 à 22h27

Je suis malheureusement d'accord avec ça  . Avec un peu de chance, ils se réveilleront avant qu'il ne soit trop tard et remonteront le niveau de la série. Ce qui m'étonnerait. 

Commentaire n°15 posté par dannydu11 le 03/08/2012 à 23h12

Je suis d'accord avec cette critique, je rajouterai juste que toutes les personnes qui croient à la remontée de la série dans l'ingéniosité de son show, et de ses intrigues, se leurent. En fait, la saison 4, je la vois axée sur [SPOILER] Rachel à N-Y, Blaine qui va continuer à être le leader et gérer Kurt qui ne sera pas parti là où il voulait être, et je ne sais pas pourquoi, mais Mercedes, Quinn, et Santana ainsi que Puck, on ne va plus en entendre parler, ou alors, pour Mercedes par exemple, via son copain blond (dont j'ai malheureusement oublié le nom), et pour Santana via Britney. [SPOILER]

Je trouve dommage que les personnages secondaires ne servent à rien, et je pense qu'on peut dire que la saison 3 aura au final, servi à rien, voir à peu de choses. 

Commentaire n°16 posté par Comeni le 03/08/2012 à 23h21

Je ne sais plus trop où j'ai arreté cette saison 3. ça doit être vers l'épisode Noël  et la ridicule idée du mariage de Finn et Rachel. Mais à vrai dire, la série m'énerve depuis pas mal de temps. Elle n'a jamais su développer ses histoires comme il le faut et ressemble davantage à un vidéo clip dans le traitement des personnages. Un épisode, un problème et un morale enfantine. C'est super de voir une série positive qui veut pousser les jeunes à être tolérant, mais la série le fait de manière tellement sucrée, ça en devient ridicule. On force limite le public à être tolérant, un flingue sur la tempe. Le seul bien fait de la série, c'est de proposer des reprises rock et d'anciennes grandes chansons. Ce n'est pas toujours réussi, mais au moins la série ne se limite pas aux hits du top 50.

Commentaire n°17 posté par tao le 04/08/2012 à 14h08

OMG mais quelle catastrophe cette saison 3 ! Encore la saison 2 était passable mais là c'est abusé le niveau d'ennui que l'on attend. Tout àa à cause du Glee Project et des nouveaux personnages très chiants...

Commentaire n°18 posté par Jimmytv le 04/08/2012 à 19h19

Totalement d'accord avec la critique ... , le pire dans tout ça c'est que Glee même revendique le fait que certains acteurs sont là que pour les décors << comme l'épisode FLASH DANCE >> où Tina en a marre de compter pour du beurre .

 

Sinon je suis du même avis > Sue Sylvester ne sert plus à grand chose (elle me fait plus rire qui l'aurait cru ...>>).

C'est vrai que niveau intrigue c'est le calme plat . Sinon niveau chansons & j'en passe je trouve que c'est la meilleure saison .

Ensuite Sebastian (enfin un peu de piquant) et bah finalement << il devient ami ami>> avec Blaine/kurt ( quel intérêt ?) Ca manque de compétition d'intrigue ? ...

Commentaire n°19 posté par Laure le 04/08/2012 à 20h42

Enfin même THE GLEE PROJECT est plus intéressant que la série même ... je vous assure ! Essayez /regardez :)

Commentaire n°20 posté par Laure le 04/08/2012 à 20h43

Comme dirait Jeff Winger dans Community :

"Not liking Glee doesn't make us bully !" :)

Je n'ai pas vu la saison 3, le final de la saison 2 m'avait définitivement dégouté de la série.

Commentaire n°21 posté par Arnaud le 11/08/2012 à 12h48

Tout comme Desperate Housewives , je n'arrive pas à abandonner Glee , le côté musical est toujours frais et change des autres séries.

Dès le 1 er épisode , le plus gros défaut a été un trop plein de personnages et ils y en a qui sont surexploités et d'autres pas assez.

J'ai l'impression que la série est devenue une plateforme pour vendre des chansons et que les intrigues on s'en tape.

Commentaire n°22 posté par JEAN le 17/08/2012 à 17h54

Derniers Commentaires

Recherche

Loading

Syndication

  • Flux RSS des articles
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés