Pour la deuxième année consécutive, AudiencesUSA.com vous présente le Classement Série de la Saison 2011 / 2012. Ici, pas d'audience ou de taux sur les 18-49 ans pour dresser le TOP 45 de l'année. Mais un jugement critique, impitoyable et qui ne mettra pas forcément tout le monde d'accord. Les commentaires seront bien évidemment là pour exprimer votre approbation ou votre indignement face au classement proposé.

Cette année, le classement vous a été concocté par François et Tao du site www.Id-Series.com. Un TOP 45 qui sera déroulé du lundi au vendredi jusqu'à la rentrée télévisuelle début septembre.

PLACE 45 : TERRA NOVA (saison 1)

terranova2.png

Une famille formidable.

Même pour les séries les plus ratées que j’ai eu l’occasion de voir, j’essaye toujours de chercher un ou deux arguments en sa faveur. C’est mon côté Jennifer Love Hewitt. On arrive généralement toujours à trouver un second rôle sympathique, un décor intéressant ou un subtext sur la volonté du créateur à dénoncer au travers de sa série les dérives de l’individualisme et de la société de consommation. J’ai bien cherché. Mais je vous rassure, rien de tout ça dans Terra Nova. A part peut-être le fait de prouver, si besoin était encore, que la force créative de Spielberg se résume désormais à savoir si sa série lui rapportera suffisamment de thunes pour pouvoir tranquillement aller polluer les côtes italiennes lors de la prochaine saison estivale.

Car franchement, il n’a strictement rien fait dans Terra Nova à part encaisser le chèque. Dans une interview, quand on demande à Brannon Braga, showrunner de la série, le rôle de Spielberg dans la série, ce dernier répond humblement qu’il a eu l’idée de faire porter des masques à oxygène aux personnages au début du pilote. C’est effectivement une contribution indispensable à la série. Enfin, soit dit en passant, ce n’est pas la pire non plus !

 Alors, pour ceux qui ne connaitraient pas, voici le pitch de Terra Nova, que l’on nous a quand même un peu vendu comme la série qui allait renvoyer tout droit Avatar à l’âge de pierre. Dans un monde au bord de l’apocalypse, où l’homme a usé et abusé de la nature, le seul espoir de l’homme réside en un retour 2000 ans en arrière à l’ère des dinosaures. 

terranova.png

Une partie de pêche pour sauver l'humanité.

L’idée de départ, bien que convenue en ces temps qui courent, n’était pas si inintéressante. Mais je vous rassure tout de suite, l’ambition est écartée en environ 4 secondes 30 au début du pilote pour tout de suite accoucher d’une série affligeante, insignifiante, à la moindre bribe d’intrigue ressassée et éculée jusqu’à épuisement. On a l’impression d’assister à un espèce de worst-of de kermesse d’à peu près tout ce qui a été fait en termes de téléfilms catastrophes de syndication des années 90. Je n’oserais la comparaison avec Jurassic Park, tant ce serait terriblement insultant pour ce film mythique.

Les défenseurs de la série argueront qu’après tout, Terra Nova n’a d’autres vocations que d’être un simple divertissement. Ce n’est qu’à moitié vrai tant elle nous a été vendue à grand barnum de promos. Mais admettons, pourquoi pas. Sauf que, qui dit divertissement, n’induit pas forcément un tel niveau de platitude. Et je ne parle même pas de créativité. Prenez un 2012, un Jour d’après, allez je mets même la barre très très bas, un Phénomènes. Sur un plan créatif, ils n’apportent rien, là-dessus on est à égalité avec Terra Nova. Mais à défaut, il y a un semblant de suspens, de tension, d’enjeu. Et ce n’est même pas le cas avec Terra Nova.

terranova3.png

Une tension dramatique rarement vue.

La série reprend en effet un schéma éculé, avec les gentils de l’armée qui ne sont en fait pas si gentils, le groupe de résistants avec des cheveux sales,  le héros que personne ne croit au début mais qui en fait avait raison… Et comme si tout cela n’était pas déjà suffisamment soporifique, on nous affuble d’intrigues familiales d’une platitude sidérale que même les Frères Scott n’osent pas faire après 9 ans d’existence. Le fils qui fait sa crise d’adolescence mais qui réalise qu’en fait, son papa c’est le meilleur des papas,  le couple qui se dispute mais qui en fait, réalise qu’ils s’aiment toujours et puis que d’abord, la famille c’est le plus important. Et je vous passe les amourettes lycéennes de basse-cour...

En deux mots : Contrairement à d’autres séries dont on peu plus ou moins se foutre, Terra Nova est un vrai gâchis. Rares sont les genres où la télévision a encore à prouver, si besoin est, qu’elle n’a rien à envier au cinéma. Le blockbuster en est un. C’est raté.

 

RENDEZ-VOUS A 14H POUR DEVOUVRIR LA PLACE N°44.

 

Suivez AudiencesUSA.com sur Facebook

menu9facebook

Mercredi 1 août 2012 3 01 /08 /Août /2012 09:00
- Publié dans : TOP SERIES 2011/2012 - Ecrire un commentaire - Voir les 18 commentaires
Retour à l'accueil

Derniers Commentaires

Recherche

Loading

Syndication

  • Flux RSS des articles
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés