underthedome5.png

Alors qu'on apprend que "Under The Dome" est une série déjà rentable pour CBS avant même sa diffusion grâce entre autre aux revenus issus du streaming et des ventes à l'internationale, la découverte de l'audience du premier épisode a probablement déjà scéllé le destin de la série.

Avec 13.53 millions de téléspectateurs pour son épisode pilote et un taux solide de 3.3% sur les 18-49 ans, "Under The Dome" a débuté tellement haut que la série pourrait perdre la moitié de son audience et toujours faire un excellent score pour une série d'été ! Même plus que ce que certains auraient imaginé pour l'épisode pilote. Bref, "Under The Dome" a une marge énorme. Il est désormais quasi certain que l'aventure "Under The Dome" ne va pas s'arrêter à l'issue de l'épisode 13 et que de nombreuses autres saisons nous attendent derrière.

C'est avec cette information en tête qu'on peut découvrir le pilote de "Under The Dome" et essayer de décerner si la série a suffisemment de matériel pour durer 5 à 7 saisons comme le déclarait Nina Tassler, la présidente de CBS Entertainment. Sans oublier de préciser que la série a un sérieux avantage par rapport à d'autres feuilletons qui se sont cassés la gueule ces dernières années sur les grands networks (sans les nommer) : les saisons de "Under The Dome" sont prévues sur 13 épisodes, et non 22. Il y a moins à remplir pour tenir une année !

underthedome4.png

Mais revenons au pilote de la série. Est-il bon ? Avant de donner ma réponse, rappelons une information qui a selon moi son importance. CBS a commandé directement une saison de 13 épisodes pour "Under The Dome", sans passer par la case pilote. Si ce genre de pratique s'est généralement révélé douteux par le passé, il semble que ce soit une force ici. Pourquoi ? Parce que contrairement à d'autres séries "accrocheuses" comme "FlashForward", "Terra Nova" ou encore "The Event", la production n'a pas disposé de dizaines de millions de dollars pour produire un pilote d'une ou deux heures qui en met plein la vue, où on en met le maximum, et après, et bien... on se la coule douce pour amortir le budget et il ne se passe plus grand chose.

Par rapport à ces prédécesseurs, "Under The Dome" n'a pas cherché à en mettre plein la vue dans son épisode pilote alors que le sujet s'y prêtait. Bien au contraire, la série a plutôt pris le temps de nous présenter toute une galerie de personnages et a usé de quelques très bons effets spéciaux pour mettre en place l'intrigue de la série. L'arrivée du dôme, la vache découpée en deux et les collisions avec le dôme sont visuellement très réussies et on y croit. Et ces quelques petites scènes suffisent à installer l'ambiance et le mystère de la série.

Bien évidemment, on est sur CBS, alors la série n'a pas pu s'empêcher de s'ouvrir sur un crime suivi de la présentation des agents de police de la ville. Il faut quand même que le public de la chaîne se sente en terrain familier et qu'on ne lui bouscule pas trop ses habitudes. Passé cette scène d'ouverture qui m'a laissé perplexe pour une série avec un tel pitch, on découvre un adolescent qui cache un vilain secret et une dame qui s'inquiète d'un va et vient bizarre de camions. La série introduit de petits mystères qui sont vite exploités dans la suite de l'épisode : notre ado est un psychopathe, mais c'est en plus le fils de celui qui sait qu'est-ce qui se trame avec tous ces camions. Cette intrigue permet d'ailleurs de faire d'une pierre deux coups : on créé un mystère et on a une facilité scénaristique pour justifier qu'on ait plein de réserves de carburant en stock vu que la série va durer longtemps.

underthedome3.png

Malgré cela, l'ensemble marche bien. Pour moi, le point fort de la série est qu'on suit directement ce qu'il se passe après l'arrivée du dôme. Il n'y pas une ellipse temporelle qui nous projette des mois ou des années dans le futur comme pour "Revolution", où on aurait préféré voir comment la population gère de manière directe les conséquences du blackout, et non être transportés 15 ans dans le futur pour voir des gens se promener à cheval et jouer les archers comme dans "Hunger Games".

Le pilote ne nous ensevelit pas non plus sous une avalanche d'informations et de mystères en tout genre ou d'intrigues qui partent dans tous les sens sans lien apparent entre elles ("The Event"). La série est relativement posée, semble vouloir prendre son temps, et c'est probablement ça qu'on demande en période estivale. On n'échappe pas à certains clichés dans les personnages (la flic, le pompier, le médecin, la journaliste...) mais le casting ne semble pas être fait de têtes à claques, exception faîte de Mike Vogel qui présente le potentiel de pouvoir vite devenir insupportable à l'image de son nom complètement ridicule (Barbie, sérieux ??).

underthedome6.png

Bref, on est en présence d'une série sympathique, qui ne semble pas vouloir se la pêter (cf le terrible naufrage scénaristique de "Terra Nova") et sur laquelle on a pas encore envie de taper dessus comme "Revoution" qui dès le pilote pouvait nous énerver au plus haut point. "Under The Dome" est une série à laquelle on veut donner sa chance et j'ai le sentiment que la production est capable de maintenir l'atmosphère et l'ambiance du pilote sur 13 épisodes tout en faisant régulièrement avancer l'intrigue.

Je serais au rendez-vous la semaine prochaine.

Bande annonce de l'épisode 2 :

Mardi 25 juin 2013 2 25 /06 /Juin /2013 22:21
- Publié dans : News - Ecrire un commentaire - Voir les 36 commentaires
Retour à l'accueil

Derniers Commentaires

Recherche

Loading

Syndication

  • Flux RSS des articles
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés